La sieste de bébé, dans son lit ?

Le sommeil est indispensable. En effet, c'est lorsqu'il dort que le bébé se construit: il secrète une hormone de croissance qui participe à son développement, perfectionne son système nerveux et renforce son immunité. Dormir est donc primordial chez le bébé. C'est pourquoi choisir le bon endroit s'avère complémentaire:

De la naissance à trois mois: 100% sommeil

Au départ, le sommeil de bébé est organisé sans différenciation entre le jour et la nuit. Ses phases d'éveil correspondent à ses besoins nutritionnels à combler. Ce n'est que vers le cinquième mois de vie que le bébé fait ses nuits et que la notion de sieste apparaît. Cependant, il est possible de l'aider à dissocier le jour de la nuit plus tôt. En effet, même si le tout-petit passe la majeure partie de son temps dans son lit ou berceau, il est parfois astucieux de l'installer ailleurs la journée: un bout de canapé, dans son transat, dans ses bras... Ses siestes seront tout aussi constructives. En effet, la proximité avec l'ensemble de sa famille et les bruits quotidiens de la maison participeront à son état d'apaisement et d'assurance.

Quand bébé grandit: les siestes

Lorsque les nuits sont acquises, le sommeil de bébé en journée s'organise en siestes complémentaires. Elles sont tout aussi importantes. En général, elles sont au nombre de trois mais il n'y a pas de schéma universel. L'essentiel est d'être à l'écoute des besoins de repos de bébé. Le lieu des siestes participent à la qualité de récupération de sa fatigue. Et son lit semble être l'endroit idéal. En effet, il s'agit d'un lieu qui n'appartient qu'à lui, auquel il transpose des sensations de bien-être. Son lit est synonyme de pause et de repos. Par contre, toujours dans l'idée de différencier la nuit des siestes, il faut observer une certaine mise en place: la porte de la chambre entre-ouverte, les volets ouverts avec les rideaux tirés ou le store légèrement baissé. Même s'il est habitué à son lit, une sieste lors d'une promenade en poussette est envisageable également.

Et la nuit, où bébé dort-il ?

Si bébé fait ses siestes dans son lit, il faut lui signifier, le soir, que ce coucher est le dernier de la journée. Et pour cela, les parents usent de subterfuges astucieux ! Le soir, il est donc nécessaire d'instaurer "le rituel du coucher". Il s'agit d'un moment où le bébé repérera la notion de nuit par la répétition des habitudes. Avant le coucher, une berceuse chantée doucement, un câlin plus long que les autres, l'apparition du doudou...participeront à l'apaiser et le préparer à cette longue période de sommeil que représente la nuit, donc de séparation d'avec ses parents. Pourtant, le lit ne représente pas l'unique lieu de sommeil chez bébé. Certains parents, dans un désir de proximité, installent leur enfant dans un side bed (lit accolé au lit des parents) ou même dans le lit parental. Dans certaines cultures, cette proximité est naturelle. L'aspect sécuritaire et affectif est ainsi comblé.

Cet article vous a plu ?

La sieste de bébé, dans son lit ?
Note: 5.0/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires