L'allaitement abîme-t-il la poitrine ?

Chaque femme possède une poitrine unique, une peau plus ou moins élastique et susceptible de souffrir de vergetures ou de voir ses seins tombés. Une femme sur deux allaite son bébé et l'organisation mondiale de la santé recommande vivement aux mamans d'allaiter leur bébé. Cela est bénéfique pour l'enfant puisque le lait maternel possède tous les nutriments dont il a besoin ainsi que des anticorps. Les jeunes mamans, quant à elles, verraient leur risque de souffrir du cancer du sein diminuer.

Malheureusement, de nombreuses jeunes mères refusent d'allaiter pour éviter de voir leur poitrine tomber, se couvrir de vergetures. Alors légende urbaine ou fait réel ? Dans ce dernier cas, existe-t-il des remèdes pour éviter de voir vos seins s'abîmer ?

Les risques d'altération de l'état de votre poitrine durant l'allaitement

L'allaitement crée-t-il des vergetures sur la poitrine ?

Les vergetures se créent lorsqu'une partie de votre corps grossit d'un coup. D'autre part, certaines femmes possèdent une peau plus ou moins élastique donc plus ou moins sensible à la création de vergetures. L'allaitement n'est pas responsable de vergetures mais plutôt la grossesse qui fait augmenter la taille de votre poitrine d'une manière très rapide.

Les seins peuvent-ils tomber à cause de l'allaitement ?

Encore une fois, certaines femmes sont plus sujettes que d'autre au phénomène de seins qui tombent et ce, en fonction de l'élasticité de leur peau et des ligaments. D'autre part, un âge avancé, un passé tabagique ou encore une forte poitrine sont autant d'éléments qui vous feront prendre le risque de souffrir d'une poitrine pendante.

Cependant, la poitrine est naturellement faite pour allaiter et les tissus de la peau de la poitrine pour être dotés de l'élasticité permettant à la poitrine de retrouver sa taille normale après l'allaitement.

De nombreuses femmes voient des vergetures naître sur leur poitrine durant l'allaitement. Ces vergetures sont très fines et semblent disparaître pour la plupart après le sevrage.

L'allaitement peut-il entraîner la création de crevasses sur la poitrine ?

Lorsque l'on pratique l'allaitement, il convient d'adopter une bonne position et d'installer correctement votre bébé afin qu'il puisse vous prendre correctement le sein. Une bonne position pourra éviter la formation de crevasses. Il est indéniable que l'allaitement peut entraîner la formation de crevasses mais les seins retrouvent leur aspect initial. La formation de crevasses n'a aucun effet à long terme.

Les remèdes possibles pour éviter de voir vos seins abîmés par l'allaitement

Une bonne conduite de l'allaitement

Tout d'abord, l'allaitement doit être bien conduit. Vous devez, en effet, adopter une bonne position pour allaiter votre bébé de même que positionner correctement votre bébé pour lui permettre de vous prendre correctement le sein. Vous devrez allaiter fréquemment et à la demande de votre enfant. Les tétées doivent être aussi longues que possibles pour éviter tout risque de voir vos seins s'abîmer.

En cas de crevasses, même si le sein finit par retrouver son aspect initial, vous pouvez adopter un remède de grand-mère en appliquant du lait sur vos crevasses afin de leur permettre de se combler le plus rapidement possible.

Remèdes contre les vergetures et seins "pendants"

Les seins tombants peuvent être évités si vous utilisez un soutien-gorge efficace afin de maintenir votre poitrine soutenue et de l'empêcher de tomber.

D'autre part, pour éviter les vergetures, vous pouvez utiliser de l'huile pour hydrater votre peau. Veillez à utiliser de l'huile naturelle pour éviter tout risque d'intoxication de votre nourrisson. L'huile d'abricot semble être celle la plus convoitée par les jeunes mamans.

Enfin, il ne faut pas oublier qu'un sevrage doit se faire en douceur. En effet, veillez à diminuer progressivement les tétées. Un sevrage brut peut entraîner un risque de transformation de votre poitrine. Un sevrage brut risquera l'engorgement de votre poitrine car les seins augmenteront de volume ( avec un risque de vergetures !) et deviendront très douloureux à cause de la stagnation du lait dans une partie de votre poitrine.

Un sevrage brut entraîne également la réduction brutale du volume de votre poitrine donc un risque de vergetures et de seins pendants.

Cet article vous a plu ?

L’allaitement abîme-t-il la poitrine ?
Note: 4.5/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires