Je suis malade : dois-je arrêter d'allaiter bébé ?

Lorsqu'une maman allaite son bébé et qu'elle tombe malade, elle se demande forcément si elle doit ou non continuer à l'allaiter, est-ce dangereux pour la santé de son enfant ?

Les cas où une maman doit arrêter d'allaiter parce qu'elle est malade sont rares. Il est souhaitable de consulter un médecin si cela est possible pour vous, il pourra répondre précisément en fonction de vos symptômes. Il ne faut prendre aucun médicament sans l'avis d'un spécialiste.

Vous avez une bronchite ou une grippe ?

Vous pouvez continuer à allaiter bébé, ce sont des maladies dites courantes, arrêter l'allaitement dans ces cas ne se justifie pas. La maman va, en luttant contre cette maladie, fabriquer des anticorps qu'elle va transmettre à son bébé par le biais du lait. L'allaitement va ainsi permettre de protéger bébé contre l'infection.

Il faut éviter de le couvrir de bisous et de le serrer trop fort contre soi pour ne pas risquer de lui transmettre la maladie. Il est important de bien se laver les mains et d'éviter les contacts salivaires avec bébé. Il est conseillé de mettre un masque lors de l'allaitement pour prévenir tout risque de transmission de la maladie.

Un médecin prescrira à la maman des médicaments compatibles avec l'allaitement.

Ces conseils s'appliquent également en cas d'angine, de rhume ou de gastro-entérite.

L'arrêt de l'allaitement ne peut être justifié par le risque de transmettre la maladie à bébé. En effet, lorsque la maman ressent les premiers symptômes de la maladie, elle est généralement malade depuis plusieurs jours, elle porte déjà en elle le germe de la maladie donc bébé serait déjà tombé malade. Poursuivre l'allaitement permet donc de continuer à protéger bébé avec les anticorps de sa maman.

Toutefois, lors d'une gastro-entérite la mère doit veiller à bien s'hydrater afin de ne pas subir une baisse trop importante de sa lactation.

Les cas où l'allaitement doit être stoppé

Ces cas sont en réalité rares. La fièvre ne justifie pas d'interrompre l'allaitement, toutefois il est important d'en connaître la cause et de consulter un médecin afin de traiter correctement cette fièvre. Il est possible de prendre à dose normale du paracétamol. Dans le cas où la fièvre resterait inexpliquée, le médecin pourra décider de suspendre l'allaitement jusqu'à ce que la cause ait été identifiée.

Si la mère contractait la varicelle 5 jours avant ou 2 jours après l'accouchement, l'allaitement doit être interrompu et l'enfant ne doit pas être mis en contact avec sa mère. Il est possible dans ce cas de faire tirer son lait.

L'allaitement ne doit en revanche pas être mis en place en cas de VIH ou de virus de la leucémie humaine à lymphocyte de type 1 appelé le HTLV1, ces maladies sont trop dangereuses pour un nourrisson.

Pour certaines infections urinaires à germe, l'allaitement doit être stoppé, la mise en place d'un traitement antibiotique est nécessaire, ce qui est incompatible avec la poursuite de l'allaitement.

Si la mère est amenée à faire une chimiothérapie pour un cancer, l'allaitement doit être interrompu, idem pour une infection au virus Ebola ou Marburg.

Les médicaments autorisés durant l'allaitement

C'est votre médecin qui doit vous prescrire les médicaments, lorsqu'on allaite ou qu'on est enceinte on ne doit pas prendre un médicament sans un avis médical au préalable. Les huiles essentielles par exemple ne sont pas autorisées durant l'allaitement. Un médecin choisira un traitement qui soit compatible avec l'allaitement. La plupart des médicaments sont compatibles avec l'allaitement, ils se retrouvent dans le lait maternel mais en quantités minimes, ce qui n'est donc pas dangereux pour bébé.

Poursuivre l'allaitement est également bénéfique pour la mère, lorsqu'elle est malade elle pourra ainsi continuer à allaiter bébé tout en se reposant dans son lit. Un arrêt brutal de l'allaitement pourrait au contraire entraîner un engorgement ou une infection du sein et également une détresse émotionnelle pour le bébé et sa maman.

Il est donc possible de continuer à allaiter bébé en cas de grippe, bronchite, rhume mais aucun médicament ne doit être pris sans l'avis d'un médecin. Il est impératif de se laver les mains très régulièrement et d'éviter tout contact avec bébé si vous êtes contagieuse. La poursuite de l'allaitement permet à bébé de continuer à bénéficier des anticorps de sa mère et d'être protégé contre les infections.

Cet article vous a plu ?

Je suis malade : dois-je arrêter d'allaiter bébé ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires