Les bienfaits de l'allaitement pour maman

Le lait maternel est le premier aliment naturel pour le nouveau-né. Chaque mère produit d'ailleurs un lait parfaitement adapté aux besoins de son enfant. Les propriétés inimitables de cette nourriture sur-mesure apportent ainsi tous les nutriments indispensables et idéalement, une maman peut allaiter son enfant jusqu'à ses deux ans pour stimuler son développement physique et intellectuel et lui fournir alors tous les besoins nutritionnels.

Toutefois, ne culpabilisez pas si vous êtes contrainte d'arrêter plus tôt car la composition du lait maternel est si complète que l'allaitement exclusif pendant les six premiers mois de bébé est amplement suffisant pour que les bienfaits de ce précieux aliment soit favorable à la croissance de votre petit ange. Nourrir son bébé au sein demeure donc un acte naturel bénéfique pour la santé actuelle et future du nourrisson, mais également pour toute mère allaitante. Loin de constituer un sacrifice, l'allaitement vous aidera réellement à vous remettre plus vite de la grossesse. Il est parfaitement légitime de se poser des questions à ce sujet et si vous hésitez à allaiter, voici les vertus bienfaisantes à votre santé qui devraient rapidement vous démontrer que se lancer dans cette merveilleuse aventure représente la meilleure décision à prendre.

Réduction des saignements post-nataux

Grâce à l'allaitement, les suites de couche sont facilitées. La tétée précoce réduit en effet considérablement le risque d'hémorragie après l'accouchement en accélérant les contractions utérines. De ce fait, vous avez peu de probabilité de souffrir d'anémie puisque les contractions utérine qu'il provoque retardent le retour du cycle menstruel. Une femme ayant subi une césarienne est d'autant plus concernée. En outre, l'utérus reprend plus rapidement sa forme, sa taille et sa tonicité d'origine après l'accouchement. N'ayez crainte des contractions car elles ne durent pas plus de trois à quatre jours et sont généralement très supportables.

Protection contre les cancers du sein et des ovaires

L'allaitement à long terme, c'est-à-dire qui dure entre six à douze mois, a un effet protecteur contre plusieurs types de cancer, notamment le cancer du sein, du col de l'utérus et des ovaires. Pour se protéger au maximum contre le développement de ces cancers, il est recommandé d'allaiter le plus longtemps possible. Ainsi, une femme qui aurait allaité au moins six ans dans sa vie réduit le risque de développer l'un de ces cancers de deux tiers. Ce risque baisse déjà de 7 % pour chaque naissance en plus d'être diminué de 4,3 % en allaitant durant douze mois. Ainsi, si vous avez une prédisposition familiale ou que vous avez connu une puberté précoce, vous avez tout intérêt à allaiter pendant au moins une année pour réduire significativement le risque d'apparition du cancer du sein qui est le plus fréquent chez les femmes.

Protection contre l'ostéoporose

A long terme, l'hormone de l'ocytocine apparaissant avec l'allaitement diminue le risque de souffrir d'ostéoporose. Elle permet effectivement une meilleure re-minéralisation osseuse après l'accouchement. Et en ayant allaité plusieurs fois durant votre existence, votre densité osseuse au moment de la ménopause sera supérieure aux autres femmes. Par conséquent, cette maladie des os touchant une femme sur trois après cinquante ans ne sera pas une fatalité pour vous et vous serez moins victime de fractures.

Perdre les kilos de la grossesse

L'allaitement aide à retrouver plus facilement son poids initial si vous avez pris soin de vous alimenter correctement durant la grossesse. En effet, donner le sein augmente les dépenses énergétiques car votre organisme doit fabriquer le lait. Par conséquent, vous puisez dans les graisses accumulées pendant les neuf derniers mois. Ces réserves seront réellement sollicitées et s'avéreront véritablement utiles. Vous brûlez ainsi 840 kcal à chaque litre de lait produit et après six mois d'allaitement, vous devriez reconnaître votre corps d'avant. Parallèlement, vous vous sentez plus en forme puisque l'allaitement favorise le retour à la normale de l'appareil génital. En

Un effet relaxant

Donner le sein même durant deux semaines apporte un bienfait pour la maman qui sécrète de l'ocytocine. Cette hormone a le pouvoir de vous rendre plus détendue. Vous ressentez véritablement une immense sérénité psychique, accentuée par la libération des endorphines, les fameuses hormones du bien-être, mais aussi de la prolactine. Cette hormone évacuant le stress est provoquée par la succion de bébé qui transmet des impulsions nerveuses à l'hypophyse de la mère stimulant automatiquement les glandes mammaires.

Allaiter son enfant est un geste que toute mère est en capacité de prodiguer à son petit trésor. Nourrir son bout de chou au sein confère de nombreux bénéfices à long-terme sur votre santé et votre bien-être mais en plus, il s'agit d'un don de la nature pratique, écologique et économique qui permet de profiter pleinement de son bébé. Vous renforcez votre relation privilégiée et une belle complicité se tisse à travers les contacts de la peau et les regards échangés avec ce petit-être en devenir. Cette expérience unique pour le bébé et pour la maman accroît la confiance en vous tout en favorisant un lien exceptionnel entre la mère et le nourrisson. Alors pourquoi se priver d'un aussi merveilleux cadeau offert par la vie? Et si vous êtes contrainte de reprendre le travail, vous pouvez maintenir les tétées du matin et du soir et de combler les autres repas au moyen du tire-lait.

Cet article vous a plu ?

Les bienfaits de l'allaitement pour maman
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires