Les règles de conservation du lait maternel

Si vous avez choisi l'allaitement pour votre bébé et que vous ne pouvez pas être auprès de lui pour le nourrir (sortie, reprise du travail/des études, etc…), il vous est possible d'extraire votre lait et de le conserver pour plus tard. En effet, en plus d'être très nutritif, le lait maternel, de par sa composition et ses propriétés anti-bactériennes, se conserve très bien, à condition de respecter les directives et recommandations présentées ci-dessous.

Les conseils qui suivent sont valables dans le cas d'un nourrisson né à terme et en bonne santé. Si ce n'est pas le cas de votre bébé, renseignez-vous auprès du personnel médical.

Expression du lait

Le lait maternel est un aliment frais et vivant, il convient donc de bien laver vos mains et le matériel avant le recueil pour éviter toute contamination. Vous pouvez ensuite exprimer le lait de façon manuelle, ou avec un tire-lait.

Trois types de contenants sont proposés pour la conservation du lait maternel : les sacs en plastiques prévus à cet effet et les récipients, en verre ou en plastique. Ces trois méthodes sont efficaces si les conseils suivants sont respectés :

  • les contenants doivent être lavés et séchés (jetez chaque sac plastique après utilisation),
  • les contenants rigides doivent disposer de couvercles solides et ajustés,
  • si vous optez pour un contenant en plastique, assurez-vous qu'il ne contient pas de bisphénol A (BPA).

Une fois le lait extrait, fermez le contenant de façon étanche et si vous prévoyez de congeler votre lait, ne le remplissez pas entièrement pour permettre l'expansion du liquide. Écrivez-y la date et l'heure d'expression, et si ce lait doit être donné à l'extérieur de votre domicile, indiquez le nom de votre bébé.

Réfrigération et congélation

Une fois extrait, le lait se conserve au maximum 4 heures à température ambiante ; il convient donc de le réfrigérer, voire de le congeler pour le conserver. Placez le contenant immédiatement au fond du réfrigérateur à une température de 4°C - car dans la porte il sera plus sensible aux variations de températures - et ce, même si vous prévoyez de le congeler, car il doit être préalablement refroidi. Réfrigéré, le lait maternel se conservera jusqu'à 8 jours.

Si vous devez conserver votre lait au-delà de 48 heures, optez pour la congélation. Une fois recueilli, il doit être refroidi avant d'être mis au congélateur. Comme pour le réfrigérateur, il doit être placé à l'arrière, et non dans la porte, à une température de -18°C. Il se conservera jusqu'à 4 mois. Il est conseillé de le congeler par petites quantités, afin de faciliter la décongélation et de limiter le gaspillage.

Utilisation du lait maternel conservé

Décongeler le lait : La solution idéale est de mettre le contenant pendant plusieurs heures au réfrigérateur mais vous pouvez également le placer sous l'eau froide et augmenter progressivement la température ; ne laissez jamais le lait décongeler à température ambiante. Une fois liquide, mettez-le au frais jusqu'à sa consommation. Le lait décongelé doit être bu dans les 24 heures et ne doit surtout pas être recongelé!

Tiédir le lait : Placez le contenant sous/dans l'eau chaude ou utilisez un chauffe-biberon. Assurez-vous que la température du lait ne dépasse pas les 37°C avant de le donner à votre bébé. Il ne faut jamais chauffer le lait au micro-onde, dans l'eau bouillante ou directement sur la cuisinière car, en plus de diminuer ses propriétés nutritionnelles, cela peut causer des brûlures à votre bébé, lisez notre article "chauffe biberon ou micro onde ?".

Transporter le lait : Placez-le dans un contenant isotherme avec un pain de glace. Le trajet ne doit pas durer plus d'une heure et, une fois à destination, mettez le lait immédiatement au réfrigérateur.

Le lait non-réchauffé doit être consommé dans l'heure qui suit sa sortie du réfrigérateur ; s'il a été chauffé, il doit être consommé dans les 30 minutes. Enfin, si votre bébé ne boit pas la totalité de son biberon, jetez le reste de lait.

La durée de conservation du lait maternel dépend donc de la température de conservation. Il est important de noter que les durées de conservation maximales présentées ci-dessous ne sont pas cumulables. Enfin, si l'allaitement au sein est préférable au lait maternel réfrigéré, lui-même plus nutritif que le lait congelé, un lait maternel conservé sera toujours plus intéressant qu'une préparation commerciale.

Cet article vous a plu ?

Les règles de conservation du lait maternel
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires