Qu'est-ce que l'allaitement mixte ?

Vous avez décidé d'alterner sein et biberon pour l'alimentation de votre bébé. C'est votre choix : l'allaitement mixte permet de sevrer bébé du lait maternel en douceur tout en conservant de délicieux moments d'intimité. Il redonne également aux mamans une certaine autonomie.

Veillez cependant à bien respecter le rythme de votre enfant en gardant les tétées rituelles du matin et du soir, notamment.

Comment définir l'allaitement mixte ?

On parle d'allaitement mixte lorsque l'alimentation de bébé associe allaitement maternel et biberons de lait infantile.

Le passage à ce mode d'allaitement est généralement motivé par deux types de raisons.

Vous n'avez pas suffisamment de lait mais souhaitez néanmoins continuer à allaiter votre enfant et conserver cette proximité avec lui : l'allaitement mixte représente alors la solution idéale car il permet d'habituer votre petit bout de chou à une manière différente de se nourrir et de faire travailler sa succion. Ce mode d'alimentation, inédit pour lui, risque fort de le perturber un peu au début et c'est normal : au sein le lait arrive par flux aléatoire alors qu'avec le biberon il coule en continu. Il y a alors confusion, pour le bébé, entre le sein et la tétine.

Dans la pratique - et afin de ne pas freiner brusquement la lactation - il est préconisé de présenter à bébé un premier sein, puis le deuxième ; s'il a toujours faim, vous pourrez alors lui donner un biberon en complément.

Dans le second cas de figure, l'allaitement mixte vient en remplacement d'une ou plusieurs tétées. Si vous devez reprendre le travail par exemple, ce sera la tétée de la journée. Ayez en tête, toutefois, que le passage à ce mode d'allaitement entraînera forcément une réduction de la quantité de lait maternel produite. Pour éviter une diminution globale, il est préférable que le biberon soit toujours donné à la même heure : en trois à quatre jours, il n'y aura plus de montée de lait à ce moment précis de la journée uniquement.

Comment mettre en place ce nouveau mode d'alimentation ?

Pour que cette transition se fasse avec un maximum de douceur, il est généralement conseillé aux mamans de ne pas rester à côté de bébé et de faire donner le biberon par une tierce personne (mamie, tatie, papa, …). Par ailleurs, il conviendra de proposer du lait maternel pour le premier biberon, le temps pour votre enfant de s'habituer à ce nouvel objet.

Pour que l'allaitement mixte soit réussi, il doit avant tout être adapté à votre rythme de vie. Si vous devez reprendre le travail, profitez des moments avec bébé pour l'allaiter ; tétée et présence de sa maman seront alors pour lui indissociables ! Vous pouvez, par exemple, lui donner le sein en le déposant à la crèche le matin, et lors du coucher, à la maison. Dans ce contexte, il est important de reprendre un allaitement exclusif pendant le week-end et de réserver le lait infantile pour les moments où vous êtes absente.

Si vous pratiquez l'allaitement mixte tout en restant à la maison, bébé ne doit pas vous associer aux tétées : il conviendra alors d'alterner sein et biberon tous les jours.

Dans tous les cas, il est certains points dont vous devrez absolument tenir compte :

  • Pensez à fractionner les quantités de lait artificiel : pour perturber le moins possible les repères de votre bout de chou, proposez-lui plus de biberons dans la journée mais avec des quantités de lait moindres. Il boira alors approximativement les mêmes quantités que celles délivrées par votre sein.
  • N'hésitez pas à faire des pauses pour laisser bébé respirer et déterminer s'il a encore faim ou non. Il faut retirer légèrement la tétine mais la laisser en contact avec ses lèvres.
  • Le choix de la tétine est primordial : elle doit être de forme allongée, très souple et pas trop épaisse à la base.
  • Comme pour le sein, il est préférable de laisser votre bébé attraper la tétine de sa propre initiative.
  • Adoptez la bonne position pour votre bébé : placé en position semi-assise, avec votre main qui soutient son cou, il peut alors boire son lait avec un flux réduit, rappelant celui de votre sein.
  • Dernier point : pensez aussi à vous ! Essayez d'anticiper les montées de lait inopinées en pensant à tirer un peu de votre lait – manuellement si vous savez le faire ou à l'aide d'un appareil - mais sans vider le sein complètement ! Votre corps s'y habituera et produira progressivement moins de lait.

Convaincues que leur production de lait est insuffisante ou leur lait pas assez nourrissant, certaines mères optent pour ce mode d'alimentation mixte. Rassurez-vous : il faut savoir que toute femme qui boit et mange suffisamment a forcément une montée de lait normale ; et le lait maternel est toujours suffisamment nourrissant pour votre enfant.

Allaitement mixte ? Oui, mais dans le cadre d'une démarche sereine, volontaire et réfléchie, afin d'éviter tout sentiment de frustration pour bébé ou pour vous-même.

Cet article vous a plu ?

Qu'est-ce que l'allaitement mixte ?
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires