La courbe de poids d'un bébé allaité au sein

La prise de poids est un sujet de préoccupation majeure chez la maman qui allaite. En effet, beaucoup de facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour la faire douter. La fatigue rend vulnérable, mais aussi le stress de « ne pas être à la hauteur ». À chaque tétée, la même inquiétude revient : comment savoir si le bébé a assez pris ? Allaiter demande un investissement mental et physique pour mener à bien cette merveilleuse aventure. Il peut arriver que la fatigue et le moral affaiblissent la jeune maman et la fassent douter de ses capacités à allaiter. Pour peu qu'une pesée ne révèle aucune prise de poids ou pire une baisse, et la situation peut devenir difficile.

Tous les bébés sont différents

Réussir son allaitement tient parfois à un fil. La sensibilité des mamans dans les jours et les mois qui suivent l'allaitement est exacerbée et la moindre parole peut la faire douter sur ses capacités à nourrir son enfant. Si votre enfant est né petit, il est tout à fait normal qu'il récupère lentement. Il est aussi possible que votre bébé n'est pas la force de tirer sur le sein.

Si c'est un gros bébé de naissance, il n'a peut-être pas besoin de beaucoup téter pour se sentir bien. Tous les cas sont différents et aucun conseil ne peuvent être plaqué tout formaté sur une situation. Certains bébés s'endorment très vite au sein et il faut les stimuler pour qu'il reprenne. D'autres boivent de petites quantités, mais souvent.

Comment vérifier la prise de poids ?

Surtout, n'écoutez pas les conseils bienveillants de la famille et des amis. Fiez-vous à votre instinct et soyez très attentive à votre enfant. Vous ne devez pas être obsédée par la balance. Tout d'abord, tous les bébés perdent du poids dans les premiers jours après l'accouchement, jusqu'à 10 % de leur poids de naissance. La meilleure manière de voir si votre bébé prend du poids et s'il tète bien est de surveiller le nombre de couches. Vous devez changer au moins cinq à six couches par 24 heures, très humides. Les selles doivent être présentes au minimum deux fois (les selles sont vertes ?).

Si votre bébé pleure après la tétée, cela ne veut pas dire qu'il n'a pas assez mangé, mais il est possible qu'il n'ait pas envie de vous quitter.

Mon bébé est-il dans la norme ?

Il n'y a pas de norme, il n'y a que votre bébé, il est unique et ne ressemble à aucun autre.
Il ne faut pas oublier que les courbes préétablies dans les carnets de santé ont été faites dans les années 50, à une époque où la majorité des bébés étaient nourris au lait de substitution. L'allaitement maternel n'induit pas les mêmes effets. Le lait maternel ne fait pas forcement d'énormes bébés joufflus, mais des bébés harmonieux, au corps solide et surtout avec une bonne santé pour leur avenir.

Un bébé prend à peu près 25 gr par jour, mais cela peut varier d'un enfant à un autre. Certains prennent beaucoup plus, d'autres moins. Ce qui est le plus important, c'est son état général. S'il dort bien, qu'il s'éveille normalement, alors il ne faut pas s'inquiéter. Même si votre bébé pleure la nuit ou la journée, ne focalisez pas immédiatement sur votre allaitement. D'autres raisons peuvent être la cause de ses pleurs, des angoisses, l'envie d'être dans vos bras ou de petites douleurs au ventre.

Si votre bébé dort trop au début, sollicitez-le et stimulez-le pour que votre lactation ne diminue pas, n'hésitez pas à le réveiller. Cela vous évitera d'avoir une grosse frayeur à la prochaine pesée. S'il prend peu de poids, moins de 450 gr par mois, n'hésitez pas à le faire téter le plus souvent possible, gardez-le près de vous le jour et la nuit. Regardez en premier lieu qu'il saisisse bien le sein dans la bouche et qu'il est un bon réflexe de déglutition.

Certains jours et pendant quelques mois, cela vous paraîtra peut-être une contrainte, mais cela n'en est pas une si vous abordez chaque instant avec sérénité et calme. Allaiter est le plus beau geste d'amour que vous puissiez offrir à votre enfant. Ces mois d'allaitement sont une étape privilégiée où vous construisez la santé à venir de votre enfant. Ces moments uniques, la nuit ou le jour, où vous l'aurez contre vous, tisseront un lien indéfectible.

N'écoutez que votre instinct et vous saurez ce qui est bénéfique pour votre bébé. Un bon allaitement se déroule grâce à une solide force de caractère et de la persévérance. Ne vous laissez abattre, par rien ni personne, c'est à ce prix que votre allaitement sera une réussite.

Cet article vous a plu ?

La courbe de poids d’un bébé allaité au sein
Note: 5.0/5 (1 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires