Quand et comment couper les cheveux de bébé ?

Bébé grandit, et forcément ses cheveux ont bien poussés.

Lorsque sa chevelure devient trop fournie, on se demande s'il ne serait pas temps de lui faire un petit rafraîchissement. Et là, nombreuses sont les questions qui viennent à l'esprit. Puis-je lui couper moi-même? Est-ce qu'il ne va pas trop bouger ? N'est-il pas trop jeune ? Ou encore peut-on le mener chez un coiffeur ?

Voici quelques précisions qui pourront éclairer un bon nombre de parents.

A quel age doit-on lui couper les cheveux ?

Il n'y a pas d'âge idéal pour raccourcir la belle tignasse de nos chers bambins. Il faut juste savoir qu'avant ses six mois, il est inutile de lui couper car en règle générale les premiers cheveux tombent jusqu'à cet âge et la répartition de sa chevelure n'est pas encore bien définie.

Il vaut donc mieux attendre qu'il est sont petit crâne bien garni avant de sortir les ciseaux. Cela peut durer un an ou plus, tout dépend de l'enfant. Il faudra donc repérer le moment où il devient nécessaire de lui couper. Lorsque ses cheveux vont commencer à le gêner, lui tenir chaud ou encore quand sa coupe naturelle devient contrastée, comme par exemple la coupe mulet (crâne dégarni à cause des frottements contre le matelas et cheveux long sur la nuque).

Comment doit-on procéder pour sa première coupe ?

La première fois que l'on coupe les cheveux d'un bébé, cela consistera simplement à rééquilibrer sa chevelure et lui dégager les yeux, les oreilles et la nuque. Il faudra attendre environ deux ans pour pouvoir voir son enfant avec une vraie coupe à la mode.

Pour commencer, il faut garder à l'esprit qu'il va beaucoup bouger et peut-être même être effrayé par cette nouvelle expérience. Mais pas de panique. On va alors se munir d'une paire de ciseaux à bouts ronds comme celle utilisée pour leurs ongles et réduire au maximum les mouvements de l'enfant en l'installant dans sa chaise de table ou bien sa poussette et en le ceinturant. Idéalement, une seconde personne l'occupe en le divertissant ou en lui donnant son goûter. Un moyen simple de détourner son attention et de l'empêcher de trop gigoter. Lorsqu'on sent qu'il est prêt, on commence alors l'opération délicatement, tout en lui expliquant ce qu'on lui fait. Il vaut mieux lui couper les cheveux quand ils sont secs, car mouillés ils sont plus longs et lisses, et le séchage risquerait de dévoiler de mauvaises surprises.

Une autre précision très importante : bannir la tondeuse. Elle coupe les cheveux trop courts, ces derniers étant une protection naturelle pour leur petit crâne fragile.

Toutefois, les parents ont la possibilité de mener bébé chez le coiffeur. Il tient désormais assis, et des mains expertes seront parfaites.

Cet article vous a plu ?

Quand et comment couper les cheveux de bébé ?
Note: 2.6/5 (13 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires