La couleur des selles de bébé : ce qui est normal et ce qui ne l'est pas

Petits êtres fragiles et vulnérables, les bébés méritent une attention de tous les instants, notamment en ce qui concerne leur santé. En effet, les parents se doivent d'être attentifs aux signes susceptibles de traduire une pathologie dont souffrirait leur nourrisson. Ainsi, il est conseillé, entre autres, d'examiner les selles produites par le nouveau-né, lesquelles s'avèrent être un excellent indicateur de son état de santé.

Les premières selles de bébé

Dès la naissance, le bébé évacue des cellules intestinales, produisant alors ses premières selles. De couleur vert foncé et de consistance visqueuse, elles sont appelées méconium. Le phénomène dure environ trois jours puis, pour un laps de temps d'une semaine, les selles deviennent très sombre ou noire.

Jusqu'à ses douze mois, les selles du nourrisson vont fréquemment évoluer, tant au niveau de la couleur que de la consistance. La nourriture ingurgitée par le bébé est un facteur déterminant dans cette évolution. Ainsi, au cours des premiers mois, alors que le bébé ne se nourrit que de lait, ses selles présentent un aspect facilement reconnaissable. S'il est nourri au sein, ses selles seront d'une couleur jaune d'or et auront une consistance liquide et grumeleuse. Cependant, si le nouveau-né ingurgite du lait infantile, ses excréments revêtiront une couleur jaune-vert, évoluant vers le marron au fil des semaines, et seront plus consistants.

La diversification alimentaire

Dès que le nouveau-né absorbe d'autres aliments que le lait, la couleur ainsi que la consistance de ses excréments vont se modifier. Les selles deviennent notamment plus odorantes et ressemblent à celles des adultes. En outre, grâce aux fibres présentes dans l'alimentation, les selles du nourrisson deviennent plus régulières au fil des semaines et peuvent présenter un aspect particulier selon la nature des aliments ingurgités. Ainsi, un bébé nourri à la purée de carotte produira des excréments ayant une teinte orangée.

Les selles révélant une anomalie

Parfois, les bébés peuvent contracter une diarrhée. Les selles prennent alors une consistance liquide et leur fréquence s'accroît considérablement. Pour remédier au problème, il est conseillé de consulter un médecin dans les plus brefs délais car les bébés sont particulièrement exposés au risque de déshydratation.

A l'inverse, il est possible que certains nourrissons souffrent de constipation. Dans ce cas, le bébé présente un ventre gonflé et éprouve des réticences pour boire et manger.

La coloration et l'aspect des selles sont en outre susceptibles d'indiquer la présence d'autres maladies. Ainsi, des selles blanches et décolorées, durant plusieurs jours d'affilée, peuvent signifier une infection hépatique. De même, la présence de sang dans les excréments peut évoquer un dysfonctionnement du côlon ou encore une fissure à l'anus. Enfin, si les selles s'avèrent grasses et luisantes, il est probable que l'organisme du nourrisson peine à assimiler les graisses.

Forcer est de constater qu'un examen minutieux des selles de bébé est primordial afin de déterminer l'état de santé de son poupon.

Cet article vous a plu ?

La couleur des selles de bébé : ce qui est normal et ce qui ne l'est pas
Note: 3.7/5 (3 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires