Noel

Noël est une fête honorée tous les ans, le 24 décembre au soir appelé le « réveillon de Noël », ainsi que le 25 décembre toute la journée. Noël est la fête la plus populaire chez les adultes et les enfants, c'est un moment de l'année synonyme de bonheur et d'optimisme. En 2016, Noël tombera en fin de semaine, nous la fêterons le dimanche 25 décembre et son réveillon la veille, le samedi 24. Les chrétiens célèbrent la naissance de Jésus de Nazareth, fils de Dieu.

Avant d'aboutir à nos coutumes actuelles, Noël s'est construit au fil de l'Histoire.

Les origines de Noel

Avant l'époque romaine, on célébrait en Europe les solstices d'hiver et d'été. L'homme observait les mouvements du soleil au cours de l'année parce qu'il était la cause de joie, de nourriture, et de beau temps. Les périodes de fêtes se situaient généralement en rapport avec les solstices. On accorda davantage d'importance au solstice d'hiver, parce que c'était la période de l'année où les journées rallongeaient.

A partir de l'Antiquité, les romains imploraient Saturne, Dieu de l'agriculture. Ces fêtes saturnales se tenaient la dernière quinzaine de décembre, pendant lesquelles, on s'offrait des cadeaux (porte-bonheur, gâteaux), on décorait les maisons (avec du gui, du houx). Tout travail était banni mis à part quelques exceptions. Sous le règne de Jules César, chaque année les esclaves recevaient des cadeaux de leurs maîtres.

Malgré l'autorité grandissante de l'Eglise, les coutumes chrétiennes ne parvenaient pas à triompher face aux célébrations païennes. Dans l'intention d'endiguer ces rites, l'Eglise avança la naissance de Jésus au 25 décembre (initialement prévu le 6 janvier). Les Chrétiens fêtaient la naissance du Christ, le même jour que les festivités païennes.

Avec le développement du christianisme, Noël eut un rôle important dans la vie politique européenne. Charlemagne a été sacré empereur un 25 décembre. Effectivement, cette fête était devenue un rendez-vous entre les puissants d'Europe. D'infinis festins s'organisaient dans la débauche et la luxure.

Au fil des années, Noël devint une fête plus discrète et moins exubérante. Effectivement on célébrait Noël en famille, dans des habitudes proches de nous actuellement.

Au 18ème et 19ème siècle, la tradition s'émancipe sur l'échange de cadeaux et des étrennes pour la Saint-Sylvestre, une coutume reprise aux fêtes saturnales.

Que serait Noël sans toutes les représentations symboliques qui l'entourent.

Les symboles de cette grande fête

Noël, c'est une ambiance particulière à vivre. Noël, c'est le feu de cheminée qui crépite dans la cheminée, c'est la neige qui recouvre le sol et la toiture des maisons. Ce sont les illuminations qui scintillent dans la ville.

Noël, c'est le père Noël. Il est le symbole du personnage de Saint-Nicolas avec sa longue barbe blanche et son grand manteau rouge. Au travers de contes, des poèmes, des illustrations et le génie de Coca-Cola, le père noël a pris forme, à savoir sa représentation actuelle.

Noël, c'est le calendrier de l'Avent. Il commence le 4ème dimanche avant Noël et termine le jour du réveillon. Cette coutume est née d'une invention d'un père germanique, de manière à faire patienter ses enfants, avec des figures religieuses. Plus tard elles seront remplacées par des biscuits.

Noël, ce sont les cadeaux. La tradition remonte aux fêtes saturnales. Dès le 18ème siècle cette coutume se répand. Durant l'Antiquité romaine, la population offrait des cadeaux aux fonctionnaires.

Noël c'est le sapin. Dès le 17ème siècle, les premiers sapins s'éclairent. C'est au 19ème que le sapin se démocratise avec la reine Victoria. Pour la petite histoire, la boule de Noël est née à l'issue d'une pénurie de pommes (traditionnellement on y accrochait des pommes). Dans l'espoir de donner de la gaieté, un artisan inventa une boule représentant une pomme.

Noël, c'est la crèche. Au 3ème siècle, les chrétiens chérissaient une crèche dans une grotte à Bethléem. Les premières crèches apparaissent dans les églises au 16ème siècle. Lentement les crèches feront leur place dans les maisons. Il est recommandé de l'installer lors de la Saint-Nicolas.

Noël est différent selon les pays, penchons-nous sur le cas Français.

Les coutumes en France

En France, toutes les communes de notre pays se mettent en joue pour faire la fête. Effectivement, on décore la ville. On décore un sapin de Noël sur les places principales, on accroche des guirlandes scintillantes sur les arbres. Les boutiques habillent leurs vitrines d‘objets de Noël. Les édifices de la République (écoles, mairies, la Tour Eiffel) brillent de mille feux. Dans les supermarchés, les enfants sont photographiés par les parents en compagnie du père Noël.

Le réveillon et le lendemain, les familles sont réunies, elles partagent une nourriture savoureuse comme le foie gras, les huîtres et la dinde. Les plus croyants vont à la messe de minuit.

Pendant la nuit de Noël, le père Noël dépose les cadeaux au pied du sapin.

Toutefois, cette merveilleuse fête se passe différemment selon le coin de la planète dans laquelle vous vous retrouvez.

Les coutumes dans le Monde

En Allemagne, les enfants décorent le sapin le 24 décembre. Pour le repas de Noël, les Allemands mangent du chou rouge, des pommes et de l'oie grillée.

En Angleterre, la maison est ornée de rouge et de vert. Les Anglais mangent bien évidemment de la dinde aux marrons et leur célèbre pudding.

En Suisse, c'est le moment idéal, pour les enfants, pour jouer dans la neige.

En Espagne, dans les rues de grandes villes se déploient un défilé de Rois Mages. En guise de friandise les Espagnols se délectent de turron, ils dégustent du Cava (vin mousseux catalan), du Malaga etc. Il est coutume de s'offrir des asperges de Navarre.

Aux Etats-Unis, le père Noël se nomme Santa Claus. La dinde est à l'honneur, c'est le plat traditionnel des USA (on le consomme aussi pour Thanksgiving). Les Américains boivent de l'Eggnog ou lait de poule (boisson à base de lait, de jaune d'œuf, d'épices et alcools). A la Maison Blanche, on y savoure le « Gâteau du Président », tradition vieille du 19ème siècle.

En Australie, Noël se déroule sous une chaleur brûlante. Certains Australiens passent Noël sur la plage, en pique-niquant de la dinde froide.

En Russie, on fête Noël le 6 et le 7 janvier. Les Russes sont orthodoxes, effectivement ils fêtent la naissance de Jésus en même temps que son baptême. Le plat principal est une oie farcie aux pommes. On déguste de la vodka et du thé tchai. En dessert, on se délecte du koutia (mélange de blé et de fruits confits) et de l'uzvar (compote de fruits secs).

Quelque soit l'endroit dans le monde, le premier cadeau de Noël d'un bébé est toujours un moment particulier et fort en émotion. Par conséquent, il est important de bien le choisir.

Quelques idées de cadeaux de Noel pour bébé

Un doudou à l'effigie du père Noël, votre bébé aura un premier contact avec lui pendant un petit moment. Il animera son esprit de Noël.
Un tapis d'activité. Cette aire de jeu sera le premier endroit où votre enfant assouvira sa curiosité. Douillet et confortable votre bébé s'éveillera au contact de couleurs vives et de formes amusantes.
Une arche musicale dans laquelle il composera de belles symphonies. Musique et lumières sont activités selon le mouvement des objets suspendus.

Noel, c'est...

Une fête populaire dans le monde, cependant chacun d'entre nous passe cette période selon ses us, ses coutumes, et son envie. Pratiquement 400 000 français ont passé cette fin d'année au soleil, et plus de 500 000 français ont préféré le froid et le ski.

Cet article vous a plu ?

Noel
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires