Astuces : comment conter une histoire ?

C'est l'heure du dodo (ou de la sieste) pour bébé et le marchand de sable va bientôt passer. Votre enfant vous réclame une histoire avant de s'endormir et il faut vous exécuter. Même si vous êtes fatiguée, faites-lui plaisir. Comment la rendre passionnante afin que le petit soit content ? Quelques astuces vous permettront de devenir un merveilleux conteur pour satisfaire votre progéniture et l'emmener au pays des rêves.

Choisir ensemble le livre et se mettre en condition

D'abord, il est important que l'histoire lui convienne. Elle ne doit pas être choisie de manière arbitraire. Un jour, bébé va préférer les aventures de Jojo lapin. Le lendemain, il privilégiera Cendrillon ou Tchoupi, à moins qu'il ne jette son dévolu sur Petit Ours Brun. Même s'il ne parle pas encore, proposez-lui plusieurs ouvrages et repérez celui qu'il préfère. Les dessins des couvertures vont l'attirer et il vous montera la fiction qu'il a choisie. Ensuite, vous devrez oublier vos soucis quotidiens. Certes, il est souvent difficile de faire abstraction de son stress professionnel et de ses petits tracas, mais il est nécessaire de respirer un grand coup, afin de chasser ses préoccupations journalières. Dites-vous bien que vous êtes avec votre enfant et que vous devez vous investir pleinement. Privilégiez ces moments câlins, car ils sont souvent trop rares et les enfants grandissent très vite. Ne gâchez donc pas cet instant en lisant une histoire à la va-vite, comme on se débarrasse d'une corvée ennuyeuse.

Faites vibrer l'histoire et donnez-lui du panache

Dans un premier temps, il convient de donner du relief au conte que vous lisez. Ne parlez pas d'une voix monocorde, triste et impersonnelle comme les speakers des gares et des aéroports. Vous changerez de voix s'il y a plusieurs personnages, afin de différencier les dialogues. Il est recommandé ensuite d'adapter votre voix pour susciter les différentes émotions ressenties dans l'histoire (la joie, la tristesse, la peur). Il est aussi possible de faire quelques gestes de la main, ou de mimer certaines actions afin de donner du corps au récit. Vous pourrez varier votre ton, en n'hésitant pas à parler plus fort si un événement important est à souligner (ou si le dénouement de la fiction est proche). Enfin, les phrases et les mots doivent être articulés avec soin, car les juniors les adorent. Il est possible que votre petit en répète certains, car les enfants sont très attirés par les sons à cet âge.

En mettant en pratique ces quelques astuces, vous arriverez à conter une histoire passionnante à bébé, car il s'apercevra que vous vous impliquez totalement dans cette lecture. Nul doute qu'il vous demandera alors de recommencer...

Cet article vous a plu ?

Astuces : comment conter une histoire ?
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires