Pouce ou sucette : la dentition de bébé en danger ?

Sucer son pouce est un réflexe naturel que l'enfant a développé dans le ventre de sa maman. A la naissance, bébé éprouve le besoin de sucer son pouce parce qu'il a faim mais en grandissant, il continue de le sucer surtout parce qu'il a besoin de sentir en sécurité. Normalement cette habitude disparaît aux alentours de la troisième année. Cependant d'autres continuent de le faire au-delà de cet âge et plus particulièrement lorsque l'enfant rentre à l'école. Là aussi, le phénomène est dû au fait qu'il s'éloigne de la sécurité maternelle et ce geste le réconforte. Or, beaucoup de parents ignorent que la succion du pouce ne doit pas être prise à la légère.

Pouce ou sucette ?

Certains parents essaient de substituer au pouce, la sucette. Si les premiers temps cela permet à l'enfant de ne plus sucer son pouce, une autre habitude s'installe et risque de l'être pour longtemps. Tout comme le pouce, la sucette peut également entraîner des problèmes de dentition. On parle beaucoup de sucettes physiologiques qui n'ont aucun effet négatif sur les dents. Mais de nombreux orthodontistes clament le contraire. Mais, sucer la tétine est une habitude plus facile à retirer à l'enfant que le pouce.

Les dangers sur la dentition

Les orthodontistes sont formels, le pouce ou la tétine, après l'âge de trois mois, entraînent des troubles bucco-dentaires. Le fait de sucer son pouce ou la sucette engendrera un mauvais développement des maxillaires, mais pas seulement, car, il y a également risque de déformation du palais et un mauvais positionnement des dents. L'arcade maxillaire se déforme et les dents ne seront pas alignées naturellement. Le pouce et la sucette vont contribuer à la déformation de l'arcade maxillaire mais de façon différente.

Les effets de la succion sur les dents

Le pouce va exercer un mouvement de levier sur le palais, sur les gencives et les mâchoires supérieures et inférieures vont subir un décalage et ne pourront pas s'aligner ensemble. C'est tout l'ensemble de la bouche qui est en danger car, il faut bien le souligner, le bon alignement des dents dépend du palais, des gencives, des joues et de la langue. Si l'ensemble de la bouche n'est plus équilibré, l'enfant aura à subir une mauvaise santé bucco-dentaire et va avoir, ce qu'on appelle, des dents de lapin.

Même si la sucette reste un palliatif intéressant pour l'enfant, car elle est plus facilement contrôlable que le pouce, il n'en reste pas moins que son utilisation doit être limitée. La pression sur les dents exercée par la tétine est moins forte que celle du pouce. Néanmoins, le risque existe toujours car la sucette va pousser les dents du haut et du bas en créant un espace verticalement. La succion permanente peut entraîner également des troubles du langage, de la prononciation notamment, mais aussi de la déglutition et de la capacité à mastiquer.

Cet article vous a plu ?

Pouce ou sucette : la dentition de bébé en danger ?
Note: 3.5/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires
Jose Cladel 13/05/2016 à 21 h 11 min

Absurde des millions d enfants ont eu une sucette sans problème.

Une réponse ? Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires