29ème semaine de grossesse

28ème semaine de grossesse30ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 36 cm
    Poids : 1500 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Pensez à prendre rendez-vous pour le cinquième examen de grossesse.
EN SAVOIR +
Continuez à vous reposer et à vous ménager dès que possible.
EN SAVOIR +
Prenez rendez-vous avec des nounous / inscrire bébé en crèche
EN SAVOIR +

La 29ème semaine de grossesse, c'est la 31ème semaine d'aménorrhée. Il vous reste moins de deux mois avant le jour J ! Cela correspond au milieu du 7ème mois, une étape primordiale pour le développement du fœtus. Le petit bout de chou qui grandit en vous ressemble d'ailleurs déjà bien au bébé que vous tiendrez bientôt dans vos bras. Tout en poursuivant sa maturation, il réagit en bougeant quand il est face à un stimuli extérieur. En ce qui vous concerne, cette 31ème semaine d'aménorrhée est assez éprouvante. En effet, la fatigue est plus que jamais au rendez-vous, et l'échéance approchant, vous êtes sujette à certains malaises. Ménagez-vous donc autant que possible tout en vous organisant pour la cinquième visite prénatale. C'est déjà également le moment de penser à l'inscription de bébé à la crèche.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

L'évolution de bébé

Croissance ralentie : le poids de bébé stagne

Cette semaine, comme c'était déjà le cas au cours des deux précédentes semaines, bébé ne grandit plus vraiment beaucoup. Mesurant maintenant 36 cm pour environ 1,5 kg, il profite plutôt de cette semaine pour prendre du poids et des rondeurs. Du coup, il commence à manquer de place et n'est plus aussi mobile qu'avant. Néanmoins, il gagne en vigueur et les rares coups de pieds qu'il vous donnera à présent ne passeront plus inaperçus. Bien que toujours fragiles et mous, ses os se sont considérablement développés et sont plus solides que la semaine passée. Par ailleurs, c'est sa moelle osseuse qui assure maintenant la production de globules rouges, fonction vitale pour le transport de l'oxygène dans le sang notamment.

Des organes bientôt matures

La grande évolution du côté de bébé cette semaine concerne son développement pulmonaire. En effet, cette 31e semaine d'aménorrhée est marquée par une étape importante de la formation du système respiratoire de bébé. Les cellules qui recouvrent les alvéoles commencent à produire une substance appelée surfactant, essentielle pour le bon fonctionnement de son appareil respiratoire à la naissance. Cette substance, nécessaire au décollement des bronches, permet d'ores et déjà une respiration in utero plus aisée et régulière. Si bien que bébé peut, non seulement reconnaitre les différentes saveurs du liquide amniotique, mais il peut aussi en distinguer les odeurs.

Parallèlement, ses autres sens continuent également de se développer. Bébé commence timidement à ouvrir les yeux, même s'il faut dire que dans la pénombre de votre ventre, il ne voit pas grand-chose. Il parvient néanmoins déjà à distinguer les variations de la lumière. De la même manière, son ouïe s'est considérablement affinée. Encouragez-le à écouter de la musique et à s'habituer à la voix de son père.

Au niveau de ses muscles, bébé est décidément fin prêt. Il bouge beaucoup, vous le sentez gigoter jour comme nuit ! S'il bouge moins, ou plus, c'est qu'il continue de faire la sieste dans votre ventre.

Et du côté de maman

La prise de poids

Vous devez à présent avoir pris environ 10kg depuis le début de votre grossesse, dont à peu près 1,5kg provenant de bébé. La proportion occupée par l'utérus et le liquide amniotique est infime. En d'autres mots, vous avez pris du poids et votre bébé aussi. A partir de là, il est hautement probable que votre sentiment de lourdeur s'accentue. Et pour ne rien arranger, votre utérus qui est devenu plus volumineux a atteint votre thorax et cela a des répercussions sur votre rythme cardiaque. Il se peut donc que vous soyez essoufflée, même après de brefs efforts. Pour compléter ce tableau, vous pourriez aussi connaitre un retour des maux de dos, votre hanche ayant tendance à se courber pour contrebalancer le poids de votre ventre.

Préparation à l'accouchement

Tout votre corps se prépare pour le jour J et vous le fait savoir d'une certaine manière. Vous vous sentez de manière générale très fatiguée. Vous pourriez donc sentir une certaine tension dans vos seins ainsi que l'écoulement par vos mamelons, d'un liquide qui laisse des taches brunâtres sur votre poitrine. Il s'agit du colostrum, premiers écoulements du lait maternel encore immature.

Par ailleurs, il est probable que bébé se soit déjà positionné pour l'accouchement. Si tel est le cas, il est possible que vous ressentiez quelques douleurs au bas ventre. Cela est tout à fait normal. La tête de bébé qui est à présent en bas, commence en effet à exercer une pression sur le plancher pelvien, occasionnant lesdites douleurs.

Des éventuels risques de prématurité

En entrant dans votre 7ème mois de grossesse, les risques d'accoucher avant l'heure augmentent. Il est vrai qu'à ce stade de son développement, votre bébé est encore considéré comme prématuré, et nécessitera quelques soins supplémentaires, ainsi qu'une surveillance constante s'il venait à naître à cet instant. Toutefois, il est préférable qu'il reste le plus longtemps possible au chaud dans votre ventre. Pour cela, adopter une bonne hygiène de vie reste vraisemblablement le meilleur de limiter les risques de prématurité. Dans ce cadre, il est notamment prouvé que le fait de fumer ou de boire pendant la grossesse sont des facteurs favorisant un accouchement avant terme. Certaines infections vaginales sont également souvent mises en cause. A l'opposé, assurer un apport convenable en vitamines C ainsi que la pratique régulière d'une activité physique douce permettraient de minimiser les risques de prématurité. Les activités intenses et les efforts physiques trop poussés sont à bannir à l'approche de l'accouchement, afin d'éviter que bébé ne soit prématuré.

Les précautions pour cette semaine

Programmez votre 5ème visite prénatale

Cette semaine, n'oubliez pas de prendre rendez-vous pour votre cinquième examen prénatal. Il a pour objet de vérifier, qu'à l'approche de la naissance, rien ne viendra perturber le cours normal de la grossesse. Concrètement, il consiste en des analyses de sang et d'urine pour évaluer votre taux de glucose et votre immunité contre certaines affections comme la toxoplasmose. Au cours de ce contrôle, le rythme cardiaque de votre bébé sera également contrôlé. Il s'en suit un examen obstétrique qui se déroule en deux étapes. Il commence par un toucher vaginal pour contrôler l'état du col de l'utérus et finit par une palpation de l'abdomen afin d'évaluer la hauteur à laquelle se trouve l'utérus.

Pensez à inscrire bébé à la crèche

Vous ne le savez peut-être pas, mais les places sont « chères » à la crèche. N'attendez donc pas la naissance pour réserver une place à votre bout de chou. Commencez donc par prospecter les prestataires disponibles (crèches municipales et privées) afin de vous faire une idée des modalités, tarifs et horaires. Prenez sur vous votre carnet de maternité, le justificatif de rémunération de votre mari et le vôtre ; ces documents vous seront indispensables pour toute inscription.

Au terme de cette 29e semaine de grossesse, votre hâte de voir enfin votre bébé venir au monde ne fait sûrement que s'accentuer. Surtout qu'au quotidien, vous jonglez toujours entre fatigue, douleurs et difficultés respiratoires. Mais rappelez-vous que ce sont les derniers jours qui sont les plus importants pour votre bébé. Accrochez-vous à cela et vous ne verrez pas le peu de temps qu'il reste, passer.

Cet article vous a plu ?

29ème semaine de grossesse
Note: 4.1/5 (12 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires