23ème semaine de grossesse

22ème semaine de grossesse24ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 28 cm
    Poids : 700 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Pour les couples non mariés, c'est une étape obligatoire.
EN SAVOIR +
La fatigue arrive, faites le plein de fer, de magnésium et vitamine.
EN SAVOIR +
Prenez soin de vous, levez le pied, relaxez-vous et reposez-vous.
EN SAVOIR +

Ça y est ! Vous êtes désormais entrée dans votre sixième mois de grossesse et vous vous rapprochez donc de plus en plus du grand jour. La 23ème semaine correspond à la 25ème semaine d'aménorrhée. À ce stade, votre ventre est déjà bien rond, le cap des nausées matinales est passé et vous sentez de plus en plus la présence de votre bébé. Très actif, votre bébé est dans une phase importante de son développement. S'il vient à naître, votre petit sera un grand prématuré, suivi de près médicalement. En attendant tout va très vite pour lui ! Pas étonnant donc que vous vous sentiez aussi fatiguée. Et puisque l'échéance se rapproche chaque jour un peu plus, il est important de bien s'y préparer en faisant bien attention à votre alimentation et en effectuant, au besoin, certaines démarches administratives avec le futur papa.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

L'évolution du côté de bébé

De plus en plus grand !

Après 5 longs mois de développement, bébé a bien grandi. Au cours de cette 23e semaine de grossesse, il mesure ainsi désormais 28 cm et pèse environ 700g. Pour vous faire une petite idée, il a un peu la taille d'un melon désormais. Cela semble bien petit pour qu'il fasse autant de pirouettes dans votre ventre, mais c'est justement parce qu'il peut encore profiter pleinement du confortable espace que lui offre votre utérus pour bouger comme bon lui semble.

Une phase intense de son développement

À ce stade de votre grossesse, l'activité cérébrale de votre bébé est intense. Pendant ses longues heures de sommeil, l'organisme de votre petit ange en profite pour générer des centaines de milliers de cellules nerveuses. En moyenne, ce sont en effet 250 000 cellules nerveuses qui sont produites chaque minutes. De leurs côtés, ses organes poursuivent leur développement afin d'être totalement fonctionnels in utero. En fait, à l'exception de ses poumons qui restent immatures parce qu'ils ne seront utilisés qu'à sa naissance, tous ses organes doivent être prêts avant le grand jour.
Dans ce cadre, son système immunitaire se renforce avec la formation de gaines autour de ses nerfs qui assurent la protection de sa moelle épinière. Son système sanguin et son tube digestif sont eux aussi en pleine maturation. Dans sa bouche, les bourgeons sur lesquels pousseront ses dents apparaissent dans ses gencives.
En ce qui concerne ses sens, ils s'affinent eux aussi. À cet effet, son ouïe se développe et il réagit ainsi désormais aux bruits extérieurs. Ses yeux sont encore plus visibles que sur votre dernière écographie même si vous ne pouvez toujours pas en connaitre la pigmentation. Grâce à ses muscles qu'il peut désormais contrôler, bébé découvre et affine chaque jour le toucher. Ce qui l'amène parfois à attraper le cordon ombilical ou à serrer des poings.

La prématurité

À ce stade de son développement, votre bébé est tout à fait viable. Bien qu'encore prématuré, il peut déjà naître. Toutefois, si cela arrivait, il devrait être placé sous couveuse et rester sous haute surveillance. Bien sûr, il vaut donc mieux attendre encore quelques semaines afin qu'il soit totalement mature.

L'évolution du côté de maman

Vous pouvez lui parler : bébé entend !

À ce stade de la grossesse, l'ouïe de votre bébé est assez développée pour lui permettre de percevoir les bruits extérieurs. C'est donc le moment de commencer vos petites réunions familiales avec le futur papa. Parlez-lui, familiarisez-le à votre voix et à celle de son papounet et faites lui découvrir les chansons que vous aimez. Papa, qui s'impatientait, peut désormais le sentir bouger distinctement. Bébé, de son côté, distingue désormais au loin, vos voix et y réagit généralement en donnant de petits coups ou en venant se blottir contre la paroi de votre utérus. Caressez-votre ventre qui vous séparent encore pour le moment, car bébé sent ces petites attentions. Et profitez pleinement de ces moments d'affection intense.

Des insomnies ? Pas de panique

C'est tout à fait normal. Votre bébé bouge beaucoup dans votre ventre, un peu comme pour vous rappeler qu'il est bien là. Ses mouvements, telles de petites sollicitations à votre égard, peuvent vous faire ressentir quelques crampes. Mais gardez le sourire même dans ces petits moments de tracas. Ceci est un bon signe : un bébé qui bouge vous signifie que tout va bien pour lui et signifie que votre grossesse se déroule normalement. Vos insomnies peuvent par ailleurs être également liées à ces changements hormonaux que votre corps vit et qui sont à l'origine de vos petites angoisses qui vous maintiennent en éveil la nuit.

Des contractions bénignes

Au cours de votre 23e semaine de grossesse, il se peut également que vous ressentiez des bouffées de chaleur qui s'accompagnent de légères difficultés respiratoires. Gardez votre calme quand cela arrive et dites-vous que c'est parce que désormais vous respirez pour deux !

L'un des autres désagréments les plus fréquents à ce stade de la grossesse, ce sont ces petits maux dans les bas du ventre qui peuvent gâcher vos journées. Il s'agit en fait de petites contractions régulières qui peuvent survenir de temps en temps. Cela peut vous surprendre, et cela peut même entraîner des douleurs.

Faisant penser à un travail prématuré, elles s'accompagnent également parfois d'une sensation de ventre dur. En effet, votre utérus se durcit pour s'entraîner à la naissance. Si cela vous arrive, gardez votre calme. Car, bien qu'incommodantes et impressionnantes, ces contractions (que l'on appelle scientifiquement contractions de Braxton Hicks) sont tout à fait naturelles et sans conséquence pour votre bébé. C'est un phénomène naturel, votre utérus sait déjà qu'il doit se préparer pour l'accouchement. Si en revanche, ces douleurs sont vraiment intenses, fortement rapprochées d'heure en heure, appelez votre médecin pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'un accouchement prématuré.

Autres symptômes gênants

L'insomnie que vous connaissez peut-être à la nuit tombée peut entraîner de grosses fatigues. Vous êtes épuisées, et les maux de grossesse se font ressentir plus intensément. Maux de dos, crampes, jambes lourdes et autres désagréments physiques font également partie de votre quotidien à cette étape. Une seule solution : rester zen et suivre les conseils plus bas.

Votre corps se prépare

Au cours de la 25e semaine d'aménorrhée et en ce début de 6ème mois, les seins de maman se préparent encore plus activement à produire du lait. En effet, votre corps se prépare à l'arrivée de votre tout petit dans les derniers mois de grossesse. Vous avez déjà fait plus de la moitié, et en cette fin de deuxième trimestre, tout s'accélère. Votre poitrine prend donc encore un peu plus de volume, vos seins se tendant et devenant légèrement plus sensibles. De petites veines bleues peuvent être visibles à leur surface, c'est un processus naturel qui vous permettra par la suite d'allaiter si vous en avez fait le choix.

Nos conseils pour cette semaine

Quelques gestes pour vous soulager

Afin de vous soulager de vos maux de dos, essayez autant que possible de vous tenir droite. Cependant, évitez au maximum de rester trop longtemps debout en journée. La nuit, afin d'améliorer votre circulation sanguine, surélevez un peu vos jambes sur le lit en les posant sur des oreillers par exemple. Posées à 10-15 centimètres durant toute la nuit, vos jambes retrouveront une circulation normale. Évitez les vêtements trop serrés et préférez les matières en coton pour plus de confort. Desserrez tout ce qui touche à votre bas ventre, pour éviter d'accentuer les petites douleurs. Surtout si votre grossesse a lieu en été ! Les vêtements amples : c'est votre nouveau mot d'ordre. Aussi, avant de vous coucher, une douche à l'eau froide sur les jambes peut vous aider à limiter ce phénomène.

Surveillez votre alimentation et votre poids

Pensez à garder une alimentation saine, riche en vitamines et en fer (œufs, légumes secs, poissons, etc.) afin d'éviter tout risque de carence. Marchez un peu les soirs pour faciliter votre digestion et apaiser les éventuelles brûlures d'estomac.

Pensez à la reconnaissance anticipée

Bébé va bientôt naître. Certaines démarches administratives s'imposent donc. Parmi celles-ci, il y a la déclaration de reconnaissance anticipée. Effectuée par le futur père, cette démarche est recommandée pour les couples non mariés (en concubinage ou pascés) afin notamment, de simplifier les démarches après la naissance. Discutez-en donc avec votre conjoint et encouragez-le à la faire dès que possible.

En conclusion, la 23e semaine de grossesse qui marque le début du dernier trimestre est une étape cruciale dans le développement de votre bébé. Les choses s'accélèrent encore un peu et tout semble se mettre en place pour sa venue prochaine. Il pourrait d'ailleurs venir dès maintenant, mais mieux vaut attendre encore un peu. De votre côté, ce n'est pas gai tous les jours, mais vous avez largement de quoi vous réjouir.

Cet article vous a plu ?

23ème semaine de grossesse
Note: 4.1/5 (9 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires