37ème semaine de grossesse

36ème semaine de grossesse38ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 47 cm
    Poids : 3000 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Dès que vous avez un peu de temps, n'hésitez pas à faire une sieste.
EN SAVOIR +
La relaxation : il n'y a que ça de vrai en attendant bébé !
EN SAVOIR +
N'hésitez pas à appeler la maternité dès que vous avez un doute !
EN SAVOIR +

Vous y êtes presque ! Cette semaine, vous entrez dans votre 37e semaine de grossesse (39 semaines d'aménorrhée). Plus que quelques jours pour finir votre neuvième mois. Bravo ! Vous avez tenu le coup jusqu'à la toute fin et bébé en a bien profité. Il est maintenant fin prêt, mais décidera de lui-même quand ce sera le bon moment. En dépit de l'impatience et de la fatigue que vous ressentez, il est donc important que vous preniez votre mal en patience et laissiez bébé aller à son rythme. Vous avez su tenir la distance, ne baissez pas les bras maintenant. Tout ce qu'il vous reste à faire, c'est vous reposer, patienter et vous détendre. Ecoutez également les signaux que votre corps vous envoie : douleurs dans le ventre, pertes vaginales, contractions… Tout cela annonce l'arrivée imminente de bébé !

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

Du côté de bébé

Encore des centimètres en plus

Cette semaine, bébé a encore poussé même si son poids n'a pas beaucoup bougé. Il fait à présent 48cm de la tête au pied et pèse 3kg. Désormais, il bouge beaucoup moins étant donné qu'il est vraiment à l'étroit. Toutefois, prêtez une grande attention au nombre de mouvements qu'il effectue par jour. Normalement, à ce stade vous devriez pouvoir sentir au minimum 10 mouvements toutes les 2 heures. Si vous ne sentez plus rien du tout, alors c'est qu'il est temps d'aller à la maternité.

En position pour le grand jour

À ce stade, l'une des préoccupations majeures de ce petit bonhomme est de s'entrainer à respirer. Il continue donc à exercer ses poumons afin qu'ils fonctionnent au mieux le jour où il ouvrira ses yeux sur le monde extérieur.

Dans le même temps, bébé doit normalement avoir déjà pris la position adéquate pour un accouchement par voie naturelle : tête en bas, bras et jambes repliés, avec son petit menton reposant tranquillement sur sa poitrine. Mais il est également possible qu'il ne soit pas encore retourné, qu'il se retourne encore et reprenne sa position initiale, ou encore qu'il en adopte une toute autre. Dans ces cas-là, on dit que bébé se présente par le siège. Mais ne vous inquiétez pas, ces cas sont assez rares (seulement 5%). De plus, si bébé ne se présente pas comme il faut au moment venu, votre médecin peut encore l'aider à prendre la position adéquate grâce à des manipulations abdominales.

Du côté de maman

Contractions et douleurs…

Les petites contractions indolores que vous ressentez depuis quelques semaines continuent de se faire sentir, principalement en fin de journée. Certaines fois, elles ne se remarquent pas. Quoi qu'il en soit, ces contractions ne sont pas le signe d'un début de travail. Elles participent simplement à la maturation du col de l'utérus. Par ailleurs, bébé ayant surement déjà mis sa tête en bas comme dans 95% des cas, votre utérus aussi redescend et vous donne l'impression que votre ventre tombe de plus en plus. Ce dernier tire vers le bas et a tendance à chambouler votre sens de la gravité.

Insomnies et grosse fatigue : détendez-vous !

Mais ce qui est le plus susceptible de vous déranger au cours de cette semaine, ce sont ces insomnies qui vous empêchent d'avoir un sommeil réparateur. Avec l'imminence de l'accouchement, il est en effet possible que vous soyez un peu inquiète et que vos angoisses vous tiennent en éveil la nuit. Tentez de vous relaxer, tout ira pour le mieux. Ce n'est pas le moment de se fatiguer, car la naissance de bébé ne sera pas de tout repos non plus. Gardez vos forces ! Vous serez entre de bonnes mains et mettrez ce petit ange au monde sans problème. Si vous ressentez le besoin de parler de vos angoisses surtout n'hésitez pas une seconde à déranger papa ou une personne proche de vous. Il est nécessaire que vous puissiez calmer vos appréhensions pour réduire vos insomnies qui accentuent la grande fatigue que vous ressentez déjà.

« Je veux accoucher ! »

Le dernier mois est souvent le plus long et le plus fatigant pour les mamans. Vous avez l'impression que votre grossesse dure depuis une éternité et vous ne faites que vous répétez "je veux accoucher". Ce n'est qu'une impression, vous avez déjà fait le plus dur et ce n'est pas le moment de perdre courage. Après l'accouchement tout passe tellement vite, alors essayez de profiter au maximum de ces derniers moments de symbiose qu'il vous reste à partager avec votre petit bébé. Toutefois, si vous ne pouvez vraiment plus attendre que ce petit prince décide enfin de vous honorer de sa présence, vous pouvez tenter les méthodes naturelles pour déclencher l'accouchement (acupuncture, homéopathie, huile de ricin ou tisane de framboisier sauvage, bouger activement ou tout simplement faire l'amour). Mais allez-y doucement, certaines méthodes doivent être abordées avec une très grande prudence. Le mieux, c'est toujours de laisser bébé faire, même si ça cela parait très long.

Nos conseils pour la semaine

Reposez-vous

Le meilleur conseil que l'on puisse vous donner à ce stade de votre grossesse, c'est de vous reposer. Même si l'« instinct de nidation » vous pousse à faire le ménage et le rangement avec frénésie, il est grand temps de ralentir la cadence. Vous devez être en forme pour pouvoir aider bébé le moment venu.

Prenez votre mal en patience et détendez-vous

Vous y êtes presque ! Il ne vous reste plus que quelques jours encore à tenir et vous pourrez enfin voir ce magnifique petit être que vous avez conçu. Vous serez si fière de ce que vous avez accompli au moment où vous poserez les yeux sur lui que vous en oublierez sûrement tous les tracas et les douleurs. Alors, soyez patiente. Pour vous aider à calmer votre impatience, faites des activités qui pourront vous détendre. Prenez soin de vous, programmez un rendez-vous pour un massage, prenez des bains chauds et relaxants avec de la musique douce, dorlotez-vous et faites-vous dorloter par papa. Profitez au maximum de ces derniers moments de votre grossesse.

Dans la troisième semaine de votre neuvième mois, vous n'avez qu'une chose à l'esprit : votre accouchement imminent. Impatiente, vous attendez avec impatience le moment où il se décidera. Rassurez-vous, il est déjà prêt et s'est même surement déjà mis en position. Lui aussi a hâte de faire la connaissance de ces deux merveilleuses personnes à qui il doit la vie. Même si vous êtes extrêmement fatiguée et que vous êtes parfois tentée de faire accélérer les choses, mieux vaut rester patiente et le laisser faire à son rythme. En attendant qu'il se sente prêt, essayez de vous détendre et de vous reposer au maximum. Vous allez bientôt avoir besoin de toutes vos forces.

Cet article vous a plu ?

37ème semaine de grossesse
Note: 3.8/5 (16 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires
Anne 24/09/2016 à 03 h 47 min

Attention ! Pas d'huiles essentielles pendant la grossesse !

Une réponse ? Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires