1ère semaine de grossesse

2ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 0.01 cm
    Poids : 0 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Pour le bien du bébé, il faut esquiver les boissons contenant de l'alcool.
EN SAVOIR +
Si vous fumez, il est temps d'arrêter en vous faisant aider si besoin.
EN SAVOIR +
Exit les plats crus (fromage non pasteurisé, sushis, etc.)
EN SAVOIR +

A une semaine de grossesse, vous ne le savez pas encore mais un petit être commence déjà à se former en vous. Vous en êtes déjà à votre 3ème semaine d'aménorrhée, et c'est le début du premier mois de grossesse. Les signes biologiques propres à une grossesse ne se laissent pas entrevoir, et pourtant une série de transformations s'opère déjà chez la future maman. A ce stade, on ne peut pas vraiment encore parler de bébé, mais juste d'un œuf qui commence à se nicher tranquillement. Que vous soyez déjà (sans le savoir) dans cette 1ère semaine, ou que vous désiriez seulement l'atteindre, il est également l'heure de prendre de bonnes habitudes concernant votre hygiène de vie !

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

Un œuf qui se développe en vous

Le début du voyage

A l'issue de la fécondation (la fusion entre mademoiselle ovule et monsieur spermatozoïde aboutissant à une cellule unique), l'œuf qui en résulte entreprend un « long » voyage vers l'utérus au cours duquel, il subit plusieurs transformations suite à des divisions successives.

Petit cours de sciences naturelles : au cours des trois premiers jours, l'œuf se déplace dans la trompe de Fallope tout en se divisant, à raison d'une division presque toutes les 20-24 heures. Pour commencer il se scinde en deux cellules identiques appelées blastomères qui vont ensuite se diviser deux fois chacune pour parvenir à un œuf comportant 8 cellules. Celui-ci débouche ensuite dans la cavité utérine au quatrième jour au terme duquel il comprendra entre 16 et 32 cellules mures. A ce stade, il porte le nom de Morula. Au cinquième jour, l'œuf flotte désormais dans la cavité utérine et comporte jusqu'à 64 cellules, devenant ainsi un blastocyste au terme d'une 6ème division.

Par la suite, on assiste à une phase de structuration des cellules en deux grands groupes. Les plus grosses cellules se regroupent au centre et forment le bouton embryonnaire qui donnera naissance plus tard à l'embryon. Le second groupe, qui est constitué des plus petites cellules, va, quant à lui, se placer en périphérie pour former le placenta.

L'éclosion, le prélude nécessaire à la nidation

Au cours du sixième jour, l'œuf se débarrasse de son enveloppe protectrice. En réalité, cette enveloppe se déchire et l'œuf s'échappe à travers l'ouverture ainsi formée. Communément appelé éclosion, ce phénomène donne une certaine liberté de mouvement à l'œuf et lui permet d'entamer le processus de nidation qui sera effectif généralement entre le septième et le huitième jour après la fécondation ; dans la deuxième semaine de grossesse donc.
Au terme de cette première semaine grossesse et de ce processus silencieux, l'œuf, qui porte désormais le nom d'embryon, mesure environ 0.1 millimètres…

Chez la future maman : aucun signe visible

Durant toute cette semaine marquée par de multiples divisions cellulaires, pratiquement rien ne laisse entrevoir que vous puissiez attendre un bébé, aucun signe marquant n'arrive avant la fin du mois. En effet, à cette étape vous ne prenez pas de poids et ne pouvez pas encore constater un quelconque retard de règle. A la rigueur, vos seins peuvent vous paraître un peu plus lourds que d'ordinaire. Il est également possible que vous constatiez quelques petits saignements assimilables à des règles ou à des pertes blanches abondantes. De même, vous pourrez ressentir un léger mal de ventre, mais qui passe généralement sous silence. Quant aux nausées, elles sont encore bien loin devant vous !

Les premières semaines de grossesse sont asymptomatiques pour la plupart. Les nausées et vomissements n'arrivent qu'à la fin du premier mois. Votre ventre n'est ni arrondi, ni gonflé pour le moment. Vous ressentirez plus tard des petites douleurs. Tout cela paraît bien bénin, il n'y a aucun signe qui laisse présager d'une grossesse. A part votre instinct, peut-être.

De toute façon, vous ne pouvez pas confirmer vos doutes. En effet, à cette étape, même un test urinaire ne peut vous fournir un quelconque résultat. Le taux de gonadotrophine (HCG) est encore trop faible pour être détecté dans votre urine. Il faut attendre encore au moins jusqu'à la 2ème ou 3ème semaine pour que votre grossesse puisse être décelée !

Quelques conseils pratiques pour les futurs parents

Plus d'alcool ni de tabac

Il est vrai que vous n'êtes pas encore consciente de votre état de grossesse. Mais si votre désir d'enfant est recherché, et dès que vous soupçonnez être enceinte, il est tout de même important de commencer à adopter les comportements adéquats. Avant tout, sachez qu'il faudra absolument supprimer de vos habitudes la consommation de tabac et d'alcool. Dans ce sens, n'hésitez pas à demander le soutien d'un spécialiste en sevrage tabagique au besoin.

L'enjeu est d'autant plus important quand on sait que les statistiques révèlent que le tabagisme augmente d'environ 20% le risque de fausse couche et de 35% celui d'une grossesse extra-utérine, sans oublier la possibilité d'un accouchement prématuré. De même, le monoxyde de carbone traverse le placenta pour se substituer au dioxygène, entravant ainsi le développement du bébé, notamment au cours des trois premiers mois. Si vous fumez beaucoup, certains conseillent soit d'entamer l'arrêt avant la grossesse, soit de limiter votre consommation pendant que vous êtes enceinte. Procéder à l'arrêt net de la cigarette procure une source de stress néfaste pour le fœtus. C'est à vous et à votre spécialiste de déterminer ce qu'il y a de mieux pour vous.

En ce qui concerne l'alcool, il faut dire que les rumeurs faisant état de ce que le placenta protège le bébé de l'alcool sont totalement fausses. Au contraire, la concentration d'alcool dans le liquide amniotique est parfois plus élevée dans le sang du bébé du fait de l'immaturité du foie de ce dernier. A l'instar du tabac, l'alcool est susceptible d'entraver la croissance du bébé, voire d'entrainer des malformations faciales ou crâniennes. Il va donc falloir trouver la motivation et de bonnes excuses pour faire l'impasse sur une petite coupe quand cela s'impose !

Et le futur papa dans tout ça ?

Tout comme au niveau de la femme enceinte, il est prouvé que lorsqu'un homme fume durant la grossesse de sa partenaire, cela a des effets néfastes sur la santé du bébé. On parle dans ce cas de tabagisme passif ; une forme de tabagisme tout aussi dangereuse.

En définitive, il convient de retenir que, bien que n'entraînant pas des changements morphologiques chez la maman, la première semaine de grossesse ou troisième semaine d'aménorrhée est une période où se produisent déjà de nombreuses petites transformations au niveau de l'œuf issu de la fécondation. Passant quasi inaperçues, ces transformations donnent le top départ de l'aventure qui vous tiendra en haleine au cours des prochains mois.

Cet article vous a plu ?

1ère semaine de grossesse
Note: 4.5/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires