2ème semaine de grossesse

1ère semaine de grossesse3ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 0.02 cm
    Poids : 0 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

A ce stade vous pouvez faire un test urinaire
EN SAVOIR +
Plus de verre ni de cigarette pendant 9 mois !
EN SAVOIR +
Ralentissez le rythme, ou reprenez une activité sportive douce.
EN SAVOIR +

Après la première semaine qui se passe sans véritable manifestation apparente, la deuxième semaine de grossesse se passe un peu dans les mêmes conditions : toujours aucun symptôme réel. Cependant, votre intuition vous parle et de micro-sensations soulèvent un doute en vous. Vous pressentez que quelque chose se prépare. C'est donc le moment de faire le test de grossesse ! A l'intérieur, on ne vous a pas attendu et le processus suit son cours. D'œuf, on passe en effet à un embryon bien implanté qui va évoluer progressivement au cours des semaines à suivre. Après le test de grossesse et sa confirmation, pour vous, vient la phase de la prudence et du retour à une bonne hygiène de vie.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

Un embryon qui s'installe

Suite à sa migration et à ses nombreuses multiplications cellulaires, l'œuf de la première semaine s'implante dans la paroi utérine et change de nom. Désormais, il s'agit en effet d'un embryon. Il est encore minuscule : une toute petite sphère de la taille de 0,2 mm. Pas la peine donc de faire une échographie pour essayer de le voir. A ce stade, il est indétectable.

Mais cette petite sphère comporte déjà tout de même 150 cellules, suite à de multiples divisions cellulaires. De même, elle est désormais composée de trois couches distinctes : l'endoderme, le mésoderme et l'ectoderme. La couche interne, ou endoderme, permettra plus tard la formation des voies digestives, de la vessie, du pancréas et de la thyroïde. La couche intermédiaire, le mésoderme, évoluera quant à elle vers la formation des futurs muscles, des reins, des vaisseaux, des organes génitaux et des os de votre futur bébé. Quant à la couche externe, ou ectoderme, c'est d'elle que se développeront les cellules du cerveau, du système nerveux, des poils et de la peau de bébé.

Quelques changements sur votre corps

La deuxième semaine de grossesse correspond à la 4ème semaine d'aménorrhée. A ce stade, il n'y a que quelques rares symptômes qui pourraient vous faire penser que vous êtes enceinte. En effet, hormis un retard de règle ou quelques petits saignements, tout se passe généralement comme d'habitude. On note également chez beaucoup de femmes, un allongement des heures de sommeil. Si vous constatez donc que vous avez plus souvent envie de faire une sieste, ne foncez donc pas sur votre boîte de vitamines. De même, la nidation (implantation de l'œuf dans la cavité utérine) entraîne assez souvent de légers saignements au cours de cette semaine. Si cela arrive, ne vous inquiétez donc pas. Certaines femmes confondent parfois ces pertes de sang avec leur menstruation. Cependant, si le saignement devient abondant ou qu'il est persistant, adressez-vous à votre médecin. De même si vous constatez des pertes vaginales marrons et / ou très odorantes.

Au niveau de votre ventre, il est encore loin du joli ventre bien rond, patience ! Certaines futures mamans peuvent avoir comme une sensation de ventre gonflé et dur, parfois même douloureux. Ce mal de ventre s'explique par le travail qu'effectue l'utérus, il accueille un nouvel élément et cela peut causer quelques perturbations. Si la douleur s'accentue, il est conseillé d'aller voir un médecin.

À faire cette semaine

Faire un test

Dès les premiers jours de retard de vos règles, vous pouvez effectuer un test de grossesse. Pour un résultat fiable, il est conseillé de l'effectuer le matin car l'urine possède alors un fort taux HCG, l'hormone de la femme enceinte. S'il s'avère positif, il faudra encore confirmer votre état en effectuant un test sanguin à réaliser au cours de la troisième semaine de grossesse. En effet, même si les tests d'urine vendus en pharmacie sont fiables à 99%, ils peuvent parfois être faussés par des éléments tels que le traitement contre l'infertilité ou un récent avortement.

Revoir son hygiène de vie

A partir du moment où le médecin confirme votre grossesse, vous devez penser à adopter une hygiène de vie saine. Ainsi, la première des choses à faire est de vous tenir à l'écart de toute maladie contagieuse. Evitez également de vous exposer aux rayons X, notamment dans le cadre des radios. Ensuite, pour protéger votre bébé et lui permettre une croissance normale, vous devez vous nourrir sainement en mangeant à des heures régulières et en consommant des aliments sains. Vous devrez ainsi privilégier la consommation d'aliments tels que les asperges, les épinards, et les abats de volaille qui sont très riches en vitamines B9. Grâce à cette dernière vous réduirez considérablement les risques de malformation neurale à votre enfant.

Stop tabac et alcool

Materner ou fumer, il faut choisir ! Les effets du tabagisme sur une grossesse peuvent être dramatiques. Si vous tenez à accoucher d'un bébé en parfaite santé, il va donc falloir renoncer à votre dose quotidienne de cigarettes. Idem pour l'alcool, dont la consommation doit être vraiment limitée tout au long des mois de grossesse.

Se mettre au sport

Les bienfaits d'une activité sportive régulière sur l'évolution d'une grossesse sont bien connus. Si vous n'étiez pas vraiment sportive, commencez donc déjà par faire un peu de marche. Cela contribuera beaucoup à votre équilibre et à celui de votre enfant. Attention toutefois à ne pas forcer. Ce n'est pas non plus le moment de chercher à vous tailler un ventre plat. En cas de doute sur vos aptitudes et sur les limites à vous fixer, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin.

Voir un médecin et préparer le suivi

Dès que votre état est plus ou moins confirmé, il est essentiel de penser à choisir le médecin qui suivra votre grossesse et d'échanger avec lui. Si vous suivez un traitement médicamenteux ou si vous devez faire une vaccination au cours des prochaines semaines, il est impératif de lui en faire part. Il saura vous conseiller de façon adéquate sur la conduite à tenir.

En somme, la deuxième semaine de grossesse est une période très sensible pour les futures mamans. En effet, même si durant ces quelques jours, il n'y a pas vraiment de changement apparent, vous devez commencer à prendre soin de votre corps ainsi que du petit être qu'il abrite. Toutes vos actions peuvent avoir des conséquences sur votre futur bébé et il est donc très important de commencer dès à présent à prendre en compte les conseils prodigués par votre médecin. C'est une condition essentielle pour espérer passer une grossesse paisible et sans complication.

Cet article vous a plu ?

2ème semaine de grossesse
Note: 3.5/5 (2 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires