6ème semaine de grossesse

5ème semaine de grossesse7ème semaine de grossesse

Maman

  • Fatigue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Maux de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Prise de poids :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Sautes d'humeur :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Envies de grossesse :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Arrondi du ventre :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

Bébé

  • Taille : 1.5 cm
    Poids : 4 gr
    =
  • La vue :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • L'ouïe :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
  • Mouvement :
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  

To do list

Prenez rendez-vous pour l'entretien prénatal précoce (non obligatoire).
EN SAVOIR +
Limitez la fatigue en faisant de bonne nuits de sommeil, ralentir le rythme au travail.
EN SAVOIR +
En attendant la grande annonce, faites le plein d'excuses valables (ou pas!)
EN SAVOIR +

La sixième semaine de grossesse, soit la 8ème semaine d'aménorrhée, est caractérisée par un pic de production hormonale dans le sang de la maman. Les petits symptômes désagréables se multiplient et c'est loin d'être plaisant tous les jours. En fait, cette semaine, vous n'êtes pas du tout dans votre assiette. Bébé, pour sa part, poursuit sa croissance rapide, prenant vraiment une forme humanoïde. C'est le moment de faire un entretien prénatal précoce et de trouver de petites astuces pour dissimuler encore un peu votre grossesse.

Notre newsletter suivi de grossesse

Nous vous accompagnons tout au long de votre grossesse ! Chaque semaine, recevez un e-mail de suivi de grossesse en vous inscrivant à notre newsletter !

L'évolution du bébé durant cette semaine

Un petit humain

En cette sixième semaine de grossesse, votre bébé commence à prendre une forme « normale ». Finie l'étape du têtard et de l'escargot ! A vue d'œil, sa tête est toujours proéminente par rapport au reste du corps qui s'harmonise progressivement. Il gagne en taille et en poids et mesure désormais 1,5 cm pour 4 grammes. Son corps est toujours en position repliée et on peut maintenant, grâce à une échographie, apercevoir ses membres ainsi que certains de ses organes.

Foetus à 6 semaines de grossesse
Photo du foetus à 6 semaines de grossesse - source : Wikipédia.


Des membres et des organes toujours en croissance

A ce stade, la croissance des organes se poursuit et s'accélère. Sur la grosse tête de bébé, on peut ainsi déjà voir ce qui ressemble à un nez aplati sous un front bombé. La bouche, encore épaisse, commence à se dessiner. Ses immenses yeux, recouverts d'une pellicule, qui deviendra la paupière plus tard, ne voient encore rien mais sont eux bien apparents. De part et d'autre de sa tête, de petites fentes augurent de la formation prochaine des oreilles. C'est également au cours de cette semaine qu'apparaissent les germes de dents de lait.

Plus bas, on ne peut s'empêcher de remarquer la mise en place des articulations du coude et du genou. Les membres, devenus plus apparents que la semaine précédente, ne sont plus de simples excroissances maintenant. Ils se développent et s'allongent considérablement. On peut distinguer à présent les membres supérieurs des membres inférieurs, ces derniers étant pour le moment moins développés que les premiers. Aux extrémités des jambes, on peut également observer des pieds et des orteils qui ne sont toutefois pas encore dissociés.

L'estomac, le pancréas et les reins poursuivent également leur formation amorcée au cours de la semaine précédente. Le foie occupe, pour sa part, une grande place et continue son développement. C'est également à cette étape que les vertèbres et les vaisseaux sanguins se mettent en place.

Le cœur, quant à lui, commence à prendre sa forme définitive et s'apparente à une bosse au beau milieu du ventre. Ses quatre cavités (les deux ventricules et les deux oreillettes) sont désormais bien délimitées. Enfin, le cerveau ressemble désormais davantage à celui d'un adulte avec les deux hémisphères qui se mettent en place. Cette semaine est d'ailleurs connue pour être celle où se réalisent les premières connexions neurales et où la matière grise amorce un développement significatif.

Si cela vous intéresse déjà de connaitre le sexe de votre bébé, sachez que les cellules sexuelles qui deviendront plus tard des ovaires ou des testicules font déjà leur apparition. Mais bien malin qui pourra vous dire à cette étape si la chambre du bébé sera rose ou bleue… Le mystère demeure encore entier !

Ça ne va pas fort chez maman

Des symptômes plus présents

A partir de cette semaine, les maux de grossesse se feront plus présents. Et ça commence dès l'aurore : vous vous réveillez avec des malaises matinaux, des douleurs articulaires dans le bassin, un mal de ventre persistant, vos jambes sont lourdes et vous avez des crampes. L'hypersalivation vous donne tout le temps envie de cracher et la constipation vous guette aussi. Bref, pour vous, ce n'est pas la grande forme.

Si vous observez encore quelques petits saignements à ce stade de la grossesse, faîtes-en part à votre médecin. S'ils sont légers et peu fréquent, surveillez les sans vous inquiétez. S'ils sont accompagnés de douleurs et qu'ils sont abondants, téléphonez à votre médecin pour vérifier l'état de santé du fœtus.

Ça devient difficile à cacher

Si vous comptiez cacher plus longtemps votre ventre, cela va devenir de plus en plus compliqué. En effet, votre utérus comme vous le savez déjà, prend du volume. En conséquence, vous commencerez à vous sentir à l'étroit dans certains vêtements, notamment pantalons et jeans. Et si ce n'est pas votre ventre, c'est votre humeur qui vous trahit parce que votre production d'hormones est au zénith.

Vos sautes d'humeur se font plus fréquentes et vous devrez en parler à votre compagnon pour qu'il comprenne ce qui vous arrive. Après tout ça, vous serez certainement fatiguée bien avant la fin de la journée. C'est le moment de prendre une pause bien méritée. Les spécialistes vous diront que tous ces malaises sont le signe d'une grossesse qui se déroule bien. C'est effectivement le cas même s'il faut faire attention aux excès !

Que faire cette semaine ?

Ralentir la cadence

Le premier trimestre de grossesse est déterminant pour la croissance du bébé et la sixième semaine en est le juste milieu. La nidation n'est pas totalement aboutie et le bébé n'est pas encore solidement accroché à l'utérus. Le risque de fausse couche reste donc, hélas, omniprésent. Donc si jusque-là, vous ne vous êtes toujours pas rendue chez le médecin pour votre première consultation pour vérifier votre grossesse, c'est vraiment le moment de le faire.

L'entretien prénatal précoce

Durant cette semaine de grossesse, il est vivement conseillé de passer un entretien prénatal précoce, en complément des autres visites prénatales qui auront lieu par la suite. Renseignez-vous auprès de votre maternité et vérifiez si ces entretiens y sont organisés, seul ou à deux. Le but de cette consultation auprès de la sage-femme est de préparer au mieux les futurs parents à la venue prochaine du bébé.

En définitive, à partir de cette 6ème semaine (8ème semaine d'aménorrhée), bébé commence à s'affirmer par sa présence. A l'extérieur, le ventre de sa mère subit un très léger arrondissement. Maman pourra attendre encore un peu avant de faire la surprise aux amies. Les petits désagréments du quotidien, quant à eux, ne sont là que pour lui rappeler que tout va bien et qu'un adorable petit être se forme en elle.

Cet article vous a plu ?

6ème semaine de grossesse
Note: 4.0/5 (4 votes pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires