Jusqu'à 15% de remise !

Rehausseur Voiture - Siege Auto Rehausseur Bébé et Enfant

Découvrez nos marques : Nania, Peg perego, Renolux
Le rehausseur Voiture, un achat fortement dépendant de la réglementation européenne

Vous hésitez à acheter un siège auto rehausseur bébé à votre enfant, car vous aimeriez en savoir plus sur le sujet?? Explications pour guider votre choix.

La sécurité et le confort de votre enfant en voiture passe obligatoirement par un rehausseur voiture.  Le siège auto rehausseur bébé et enfant se doit d'être confortable pour les petits comme pour les grands trajets. Offrez à votre bébé un rehausseur voiture confortable et où les plus longs voyages passeront en un rien de temps !

Rehausseur voiture enfant ou siège auto??


Qu'est ce qu'un rehausseur ?


Le rehausseur est un équipement de puériculture composé d’un siège, de deux accoudoirs et éventuellement d’un dossier. Obligatoirement homologué, il fait partie des systèmes de retenue adaptés pour transporter un enfant de moins de 10 ans. Ce dernier est assis dans le siège et maintenu avec la ceinture de sécurité. Installé à l’arrière du véhicule, il fait face à la route. C’est un siège voiture qui a pour objectif de rehausser l’enfant à la bonne hauteur pour que la ceinture passe sur son épaule.

Plusieurs modèles


Vous trouverez deux sortes de modèles. Le rehausseur avec dossier intégré ou le rehausseur avec dossier amovible. Il correspond au siège voiture de groupe 2-3, adapté aux petits passagers. Il se fixe grâce à la ceinture 3 points ou le système Isofix. Grâce à son dossier et ses protections latérales renforcées, il permet de protéger la tête et les flancs de votre enfant.

Le siège ou le coussin rehausseur enfant sans dossier ne peut être homologué que pour le groupe 3. Il convient à l’enfant de 22 à 36 kg et aux enfants mesurant plus de 1,25 m. Il se pose simplement sur la banquette arrière et se trouve maintenu par la ceinture de sécurité.

Pour un enfant de quel âge ?


Le rehausseur fait partie du groupe 2-3 qui vous permet de transporter votre enfant jusqu’à ce qu’il est atteint la taille de 1,35 m. Il vous permet de transporter votre enfant à partir de l’âge de 4 ans jusqu’à 10 ans. Bien entendu, il s’agit d’une moyenne, car l’âge varie plus ou moins selon la taille et la corpulence de votre passager. Vous pouvez même l’utiliser plus tardivement, car il apporte une véritable sécurité pour le transport de vos enfants en voiture.

Comment choisir son rehausseur voiture en respectant la réglementation??


Quels critères ?


Acheter un rehausseur est un acte important pour deux raisons au moins. D’abord, vous devez assurer la sécurité de votre enfant, ensuite c’est souvent un achat onéreux. Or, il existe un nombre incalculable de rehausseurs auto, vous devez donc effectuer un choix. La première catégorie de critères correspond aux obligations fixées par la législation routière. Quelle que soit la norme appliquée, le siège autodoit être homologué, ce qui vous garantit un niveau de protection minimale en cas d’accident. Vérifiez que l’étiquette d’homologation se trouve bien apposée sur le siège rehausseur. Elle doit porter la mention ECE R129, le logo ISize et elle doit indiquer la taille, ou la fourchette des tailles, des enfants que le dispositif peut transporter. Un siège peut recevoir plusieurs visas d’homologations pour plusieurs groupes de poids ou de taille.

Les règles de base


Pour rappel, tous les passagers d’un véhicule doivent être attachés par une ceinture de sécurité. Les enfants âgés de moins de 10 ans et dont la taille n’excède pas 1,35 m sont aussi concernés. Sachez qu’un enfant de 20 kg non attaché représente un projectile de 500 kg lors d’une collision à 50 km/h.

Pour attacher l’enfant dans un rehausseur, il suffit d’attacher le ceinture de sécurité du véhicule. Cela simplifie largement la vie par rapport au siège voiture classique. Là, vous deviez vous contorsionner pour attacher le harnais 5 points, le bouclier, ou la ceinture de sécurité. Pour fixer le siège à la banquette, vous disposiez de 3 systèmes d’attache. Le top tether, la compatibilité Isofix ou ceinture, et la jambe de force. Adoptez le siège auto avec fixation par ceinture 3 points lorsque votre voiture ne dispose pas du système Isofix.

Comment choisir son siège auto rehausseur bébé et enfant selon les options??


Quel avantages pour quelles options ?


En dehors de celle-ci, vous pouvez retenir une seconde catégorie correspondant aux options qui équipent les sièges.

Acheter d'occasion ?


Neuf ou occasion?? N’achetez jamais un siège auto d’occasion dont vous ne connaissez ni la provenance ni l’historique. Un siège auto accidenté doit être retiré de la circulation, car il est impossible de détecter les dommages subis à l’intérieur. Il est fortement recommandé d’acheter un siège auto neuf et de faire le deuil du siège auto pas cher susceptible de mettre en danger la vie de votre bébé ou de votre enfant.

Avant de choisir un modèle, testez-le dans la réalité. Pensez à vous rendre dans un magasin pour vérifier qu’il convient à l’anatomie de votre enfant.

Comment sécuriser vos trajets grâce au rehausseur voiture??


Installation du siège auto


Selon les statistiques de la Sécurité routière, 2 sièges voiture sur 3 sont mal installés et la plupart des blessures graves sont la conséquence d’enfants non ceinturés. Certes, cela fait froid dans le dos, mais vous pouvez prendre des mesures pour améliorer la sécurité de vos enfants en bas âge. Alors, soyez vigilants?!

Montez votre siège en suivant consciencieusement le mode d’emploi. Choisissez les modèles équipés d’options qui vous simplifient la vie et l’installation, comme un accès facile aux attaches, des repères colorés, présence d’un tensionneur de ceinture... En cas de difficultés, évitez de bricoler et adressez-vous au service après-vente de votre magasin d’achat.

Installez un seul enfant par place.

L'enfant et son siège auto


Sensibilisez votre enfant à la nécessité de porter la ceinture de sécurité, même pour les trajets courts. Montrez-lui l’exemple en vous attachant. Offrez-lui un certain confort pour qu’il ressente moins l’envie de bouger ou de se détacher, notamment lors des longs trajets.

Adoptez les slogans de la sécurité routière qui préconise une pause toutes les 2 heures. Cela permet à l’enfant de se dégourdir les jambes.

Retirez la combinaison ou la doudoune de votre enfant avant de l’installer dans le siège. En cas d’accident, vous risquez «?l’effet savonnette?».

Interdisez tout objet sur la plage arrière du véhicule. Les risques de blessure aux passagers sont trop importants.

Que dit le code de la route sur les sièges auto rehausseurs??


Une généralité


L’article R412-1 du Code de la route stipule qu’en roulant, «?tout conducteur ou passager d’un véhicule à moteur doit porter une ceinture homologuée dès lors que le siège qu’il occupe en est équipé ». La législation française préconise donc des dispositifs de retenue pour les enfants qui permettent de les maintenir attachés pendant le transport, quelle que soit la distance à parcourir. Elle fait une distinction entre les enfants de moins de 10 ans et les enfants de plus de 10 ans.

Plus de précisions


L’arrêté du 26 janvier 1995, modifié le 26 mai 2014, stipule que les systèmes de retenue utilisés pour les enfants doivent être conformes aux règlements européens n° 144-04 (R144-04) et au n° 129 (R129). Ils doivent être installés conformément aux instructions fournies par le fabricant. Celles-ci doivent clairement indiquer la manière sûre de les monter et les types de véhicules auxquels ils conviennent. Toutes ces indications doivent être reprises dans un manuel d’utilisation ou un dépliant. Il sera fourni sur papier ou publié en ligne.

Que dit la réglementation européenne à propos des rehausseurs voitures ??


Les différents sièges auto


Aujourd’hui, deux réglementations européennes en matière de sièges auto coexistent, Le R129, ou ISize, est entré en vigueur en 2013 pour remplacer le R44-04 à partir de 2019. De manière concrète, l’application des deux règlements donne lieu à deux classifications, ce qui conduit au chevauchement des deux normes européennes pendant quelques années.

Le R44-04 classifie les sièges en 5 groupes en tenant compte du poids de l’enfant.

Le R129 a adopté le critère de la taille pour établir son classement en 5 groupes également.

  • Le groupe 0 va de la naissance à 70 cm

  • Le groupe 0+ va jusqu’à 80 cm

  • Le groupe 1 va jusqu’à 1 m

  • Le groupe 2 va jusqu’à 1,25 m

  • Le groupe 3 va jusqu’à 1,5 m


La norme i-size


Depuis 2014, la norme I Size s’est généralisée au rehausseur auto pour les enfants en imposant les fixations Isofix, obligatoire et entrée en vigueur depuis 2011 pour tous les véhicules neufs. Désormais, aucun réhausseur enfant ne peut être retenu uniquement par une ceinture de sécurité. Depuis, la période obligatoire qui impose la position dos à la route est passée à 15 mois minimum pour un enfant ayant atteint 80 cm minimum. Ce sont autant de garanties pour transporter vos bambins en toute sécurité.

Depuis 2017, les nouveaux rehausseurs sont systématiquement commercialisés avec dossiers pour les enfants mesurant moins de 1,25 m.

À quoi sert un siège auto rehausseur bébé et enfant ?


A la naissance


À la sortie de la maternité, la plupart des parents ramènent bébé à la maison en voiture. Dès sa naissance, il est donc soumis au Code de la route qui impose l’usage d’un dispositif de retenue spécifique adapté à chaque enfant. Celui-ci est destiné à le protéger des chocs frontaux et des chocs latéraux en cas d’accident, mais aussi à lui permettre de résister à de fortes décélérations. L’équipement évolue au fur et à mesure que ce dernier avance en âge, qu’il grandit et grossit ou encore que sa morphologie change. Au début, la musculature de votre bébé étant insuffisante, il faut protéger sa tête et sa nuque. Le petit passager voyage en position allongée dans le lit-nacelle ou semi-allongée dans une coque. Le premier est installé à l’arrière du véhicule tandis que le second est placé sur le siège avant, uniquement dans la position dos à la route

Quand bébé grandit


Lorsque votre enfant se tient mieux assis, vous pouvez l’installer dans un siège baquet équipé d’un harnais ou dans un siège bouclier équipé d’une tablette de protection.

Lorsque votre enfant ne tient plus dans son siège-auto baquet ou bouclier, il est temps de le passer dans un rehausseur avec dossier.


Quelle est votre responsabilité en tant que parent vis à vis du rehausseur voiture??


La loi


Rappelons que le port de la ceinture de sécurité homologuée est obligatoire pour le conducteur et tous les passagers assis aux places avant et arrière d’un véhicule.

À ce titre, le conducteur doit s’assurer que tous les enfants de moins de 10 ans voyagent dans un siège adapté à sa taille ou son poids et à sa morphologie.

La loi considère que vous êtes responsables de tous les passagers mineurs que vous véhiculez.

Si vous contrevenez à la loi, des sanctions peuvent s’appliquer. Vous risquez une contravention de 4e classe pour chaque passager de moins de 18 ans non attaché.

Des exceptions


La loi tolère des exceptions et des dérogations. Vous n’êtes pas tenu d’utiliser un système de retenue homologué dans les axis et les véhicules de transport en commun. Vous en êtes également dispensé lorsque la morphologie de l’enfant n’autorise pas le port de la ceinture. Dans ce cas, vous devez faire établir un certificat médical d’exemption en vous adressant à un médecin agréé par la préfecture de votre département.

Vous pouvez asseoir un enfant sur le siège avant dans trois cas bien précis. Les deux premiers concernent l’équipement des véhicules, car certains ne disposent pas de banquette ou de ceinture de sécurité à l’arrière. Le troisième peut se produire lorsque des enfants occupent déjà les sièges arrière et sont retenus pas un système homologué de retenue.

Conduisez prudemment?!