Livraison & retours gratuits

Paiement en plusieurs fois sans frais

2 millions de parents comblés



Livraison & retours gratuits

Paiement en plusieurs fois sans frais

2 millions de parents comblés

Sièges auto isofix

192 articles.
Découvrez nos marques : Bebe confort, Besafe, Britax, Chicco, Cybex, Migo, Nania, Renolux
Les fabricants de siège auto pour enfant ont mis au point une norme appelée siège auto Isofix.

La sécurité reste le critère de base à prendre en compte au moment de choisir le siège isofix bébés et enfants. Installé minutieusement grâce à des points d’ancrage, ce siège auto isofix désormais présent sur la plupart des véhicules neufs produits depuis 2011 offre une multitude d’avantages.

Obligatoire dès la sortie même de la maternité, le siège auto est un dispositif spécialement conçu pour assurer le transport du bébé et de l’enfant en voiture. Afin d’offrir un confort, il doit être choisi en fonction de l’âge, de la morphologie, du poids et de la taille de son utilisateur. 

La norme des sièges auto ISOFIX : ce qu’il faut savoir


Qu'est ce que la norme isofix ?


ISOFIX indique la norme ISO d’ancrage dédiée aux sièges pour enfants. Elle fait référence à la norme ISO 13216-1:1999 « Ancrages dans les véhicules et attaches aux ancrages pour systèmes de retenue pour enfants ». Aux États-Unis, la norme ISOFIX est connue sous l’appellation de LATCH ou Lower Anchors and Tethers for Children, et Canfix ou UAS au Canada. Il s’agit donc de la norme internationale qui encadre la fixation des sièges-auto pour enfants. En d’autres termes, ce nouveau système est considéré comme la manière la plus sure et la plus rapide pour installer un siège-auto dans un véhicule, et ce, sans avoir à recourir à l’utilisation de la ceinture de sécurité classique. La norme ISOFIX est née suite au constat selon lequel plus d’un siège auto sur deux n’est pas installé correctement ; compromettant ainsi la sécurité des jeunes passagers lors de leur transport en voiture.

Création des sièges auto isofix


Il faut savoir que la norme Isofix a été inventée par Britax Römer en 1997, avec l’aide du constructeur d’automobile Volkswagen. Les véhicules produits après sa création ont donc été équipés de ce dispositif de manière progressive, afin d’offrir une meilleure sécurité aux enfants lors de leurs déplacements en voiture. Depuis 2005, le dispositif est devenu obligatoire. La mise en place du système ISOFIX est donc obligatoire sur toutes les voitures neuves depuis février 2011. À la différence du siège auto classique, le modèle Isofix est directement installé au niveau du châssis du véhicule, grâce à des crochets spécialement placés entre la jonction de l’assise et du dossier de la banquette arrière.

Alors, pourquoi choisir un siège Isofix ?


La réponse est simple. D’après une étude récemment menée en Angleterre, il s’avère que plus de 52 % des sièges-auto fixés à la banquette arrière d’un véhicule grâce à la ceinture de sécurité ne sont pas correctement installés ; une réalité qui augmente par conséquent les risques d’exposition de l’enfant aux dangers de la circulation. Étant donné que la fixation de ce type de siège ne requiert pas l’utilisation de la ceinture de sécurité, l’installation est donc plus fiable. Le dispositif propose ainsi un contact permanent du siège-auto au châssis du véhicule. En cas de freinage brusque ou de collision, l’enfant subira moins de chocs. À cela s’ajoute la présence de plusieurs indicateurs spéciaux qui indiquent que le siège est correctement installé. D’après les tests de collision, le dispositif offre plus de sécurité à l’enfant, contrairement au siège classique fixé à la ceinture de sécurité. Enfin, avec le système Isofix, l’installation ainsi que le retrait du siège sont plus rapides et plus faciles.

Un véhicule avec un système pour siège auto ISOFIX pour bébés


Le système adapté les sièges isofix


Comme mentionné précédemment, les véhicules neufs produits depuis 2006 sont équipés d’une banquette arrière dotée du dispositif spécialement conçu pour accueillir un siège-auto Isofix. À l’origine, le système Isofix prévoit 2 points d’ancrage distincts, mais plus tard, un troisième dispositif vient s’ajouter aux deux points d’ancrage initiaux.

Un équipement présent sur tous les véhicules depuis 2011


Aujourd’hui, il faut savoir qu’environ 60 % des véhicules neufs en circulation en Europe disposent de ce type de dispositif de sécurité pour enfant. Pour savoir si votre véhicule répond à cette norme de sécurité, il suffit de vérifier dans le manuel dédié. Il est également possible de chercher directement le logo associé ou une étiquette spécifique à la base de la banquette arrière du véhicule.

Le système des sièges auto Isofix pour enfants, c’est quoi exactement ?


Comment cela fonctionne ?


Le système Isofix est un dispositif très simple et facile à utiliser. Il consiste en un mode de fixation destiné à faciliter et à sécuriser les Systèmes de Retenue pour Enfants ou SRI dans les véhicules. En plus de faciliter l’installation du siège-auto pour enfant, il améliore également la stabilité du siège en réduisant de manière considérable les mouvements en avant en cas d’impact et de chocs brusques.

L'équipement des véhicules pour les sièges auto isofix


Pour identifier le système Isofix sur votre siège auto, il suffit de vérifier la présence de deux bras distincts munis de pinces métalliques. Ces deux pinces vont ensuite se fixer sur les deux crochets placés entre l’assise et le dossier de la banquette arrière de votre véhicule. Dans votre véhicule, le système Isofix s’identifie par deux anneaux métalliques dissimulés entre le dossier et l’assise de votre banquette arrière. Dans la plupart des cas, ces deux anneaux sont faciles à identifier. Il arrive toutefois que ces points d'ancrage soient indiqués par un dessin spécifique ou un logo, et qu’il faut prendre le temps de les chercher, surtout s’ils ne sont pas installés à un endroit évident. Dans les deux cas, ces deux anneaux sont parfaitement dissimulés, de manière à ne pas gêner le passager qui s’installer à l’arrière de votre véhicule, et ce, en l’absence d’un siège pour enfant.

Dans quelle circonstance utiliser un siège auto isofix


Grâce à cette nouvelle norme Isofix, il n’est désormais plus utile d’utiliser la ceinture de sécurité pour fixer et installer le siège-auto pour enfant à l’arrière de votre véhicule. À noter toutefois que le système Isofix prévoit une limite de poids afin de garantir une sécurité optimale à vos enfants. Le poids maximum autorisé est donc de 33 kg ; ce qui englobe aussi bien le poids de l’enfant que celui du siège proprement dit. À titre d’exemple, si le poids du siège est de 14 kg, celui de l’enfant ne doit donc pas excéder 19 kg. En revanche, les modèles légers de 10 kg peuvent servir pour assurer le transport sécurisé d’un enfant de 23 kg.

Des sièges auto isofix comprenant une jambe de force et un top Tether


Des évolutions constantes


Pour rappel, à l’origine, le système Isofix ne prévoyait que deux points d’ancrage, mais aujourd’hui, afin d’offrir le maximum de sécurité au transport de l’enfant en véhicule, le dispositif est équipé d’un troisième point de fixation. Il s’agit donc dans un premier temps des deux connecteurs Isofix qui se présentent sous la forme de deux crochets métalliques qui se fixeront aux clips métalliques se trouvant en dessous de la banquette arrière de votre véhicule. À ceux deux premiers dispositifs s’ajoutent le troisième point ISOFIX qui se présente soit sous la forme d’un pied de support, soit d’une sangle de retenue. La présence obligatoire de ce troisième élément est précisée par la norme ISO 13216 de 2003 pour une meilleure sécurité des enfants lors de leurs déplacements en véhicule. Pour les sièges-auto du groupe 1, c’est-à-dire ceux des enfants de 9 à 18 kg, ce troisième dispositif reste le « Top Tether » qui se présente sous la forme d’une sangle directement fixée en haut du dossier de la banquette arrière, et qui sera fixée tout simplement à un crochet qui se trouve dans le coffre même du véhicule. Il s’agit entre autres du mode de fixation universelle. En revanche, pour les sièges du groupe 0 et +, c’est-à-dire pour les enfants de moins de 13 kg, ce troisième dispositif se présente sous la forme d’un pied d'ancrage anti-rotation considéré en tant que fixation semi-universelle. Dans les deux cas, ce troisième point de stabilité consiste en un système destiné à limiter la rotation du siège ; l’empêchant ainsi de basculer facilement vers l’avant en cas de collision.

La jambe de force


La jambe de force consiste donc en un pied parfaitement réglable en hauteur. Il s’appuie directement sur le plancher de la voiture et a pour principale fonction d’assurer la stabilité du siège. Il faut tout de même accorder une attention particulière aux véhicules disposant de coffres de sol au niveau des pieds des sièges arrière du véhicule. Pour des raisons de sécurité, et pour que la stabilité du siège-auto Isofix soit optimale, il ne faut en aucun cas la poser au-dessus de ces coffres. Dans le cas contraire, il est vivement conseillé de consulter le manuel de votre véhicule ou la liste de compatibilité de ce type de siège avec votre voiture, afin de vérifier la possibilité d’utiliser ce type de point d’ancrage avec cet espace de rangement. Dans ce cas, le pied de support doit reposer au fond de cet espace de rangement, notamment lorsque le couvercle n’est pas suffisamment solide. Le principe veut donc que le pied de support se positionne uniquement au niveau du sol de votre voiture, et doit se tenir solidement afin d’offrir le soutien nécessaire. Le dispositif s’installe ainsi entre les sièges avant et arrière de la voiture, lorsque le siège-auto est placé sur la banquette arrière. Par contre, si le siège-auto pour enfant est installé sur le côté passager, la jambe de force sera placée entre le siège avant et le tableau de bord. Pensez également à retirer votre tapis de sol, afin d’offrir un meilleur appui.

Le top tether


Système semi-universel, le Top Tether consiste pour sa part en une sangle à l’arrière du siège auto Isofix. Dans la plupart des cas, il se fixe au niveau du coffre de votre véhicule, mais aujourd’hui il est tout à fait possible de l’installer au niveau de la plage arrière, du sol du coffre ou du dossier de la banquette arrière. Pour la plupart des véhicules équipés de ce dispositif, le Top Tether est facilement reconnaissable grâce à son logo se présentant sous la forme d’une ancre. Il ne faut pas non plus oublier de bien attacher le crochet de la sangle de retenue au point d’ancrage dédié, afin de garantir une fixation très solide du troisième point d’ancrage Isofix.

Quels avantages apporte le siège auto isofix pour bébé?


Un système de sécurité renforcé


Le système Isofix est avant tout apprécié pour ses avantages indéniables en matière de sécurité des enfants lors de leurs déplacements en voiture. D’une manière générale, les fabricants et les concepteurs de ce dispositif le privilégient à la ceinture de sécurité classique. Le système Isofix limite avant tout les risques de mauvaise installation de votre siège-auto pour enfant. En général, les sièges fixés grâce à la ceinture de sécurité sont souvent très mal installés et mal utilisés. L’installation du modèle Isofix réduit ainsi les risques d’erreurs de manipulation. Dès que les pinces du siège sont attachées aux anneaux d’ancrage du véhicule, le siège est entièrement sécurisé. Avec le dispositif de fixation à la ceinture de sécurité, les probabilités de mauvaise fixation sont importantes, et le siège en question risque de se décrocher de la banquette arrière ; sans oublier les éventuelles manipulations par l’enfant. D’après les tests de collision, le risque de mauvaise installation est très faible, et 94 % des parents qui choisissent le système Isofix l’utilisent correctement.

Un siège parfaitement ancré à votre véhicule


Le système Isofix assure également une liaison permanente du siège-auto au châssis de votre véhicule. Complètement solidaire à la banquette, il préserve ainsi le jeune passager pendant le trajet en voiture. Sachez également que les sièges dotés du système Isofix sont équipés d’un dispositif d’attache par ceinture, afin de s’adapter au mieux à la plupart des véhicules récents, et d’offrir par conséquent une sécurité optimale. Les performances en matière de sécurité sont donc excellentes d’après les essais et les tests. L’installation est facile et rapide. Il suffit de clipser le siège sur la banquette arrière grâce aux anneaux d’ancrage et le tour est joué.

Bien acheter un siège auto Isofix ?


Vérifier que votre véhicule peut accueillir un siège isofix


Avant de procéder à l’achat d’un siège-auto Isofix, il est important de faire quelques vérifications. Dans un premier temps, vous devez donc vous assurer que votre véhicule est équipé des systèmes d’ancrage dédiés. Pour ce faire, consultez le manuel d’utilisation de votre véhicule. Sachez tout de même que l’emplacement de ces anneaux peut varier d’une voiture à une autre. Vous devez donc trouver 2 crochets en métal situés dans la banquette arrière entre le dossier et l’assise du siège, ainsi qu’un troisième point d’attache dédiée à la ceinture Top Tether.

Des équipements différents selon l'âge de l'enfant


À noter également que les sièges-auto spécialement conçus pour les enfants âgés de plus de trois ans et demi ne disposent pas de système pour ceinture Top Tether ni de jambe de force.

Comment installer un siège auto Isofix pour bébé ?


Une installation en plusieurs étapes



Pour que les déplacements de vos enfants en voiture aussi bien sur de courts que sur de longs trajets soient entièrement sécurisés, vous devez installer correctement votre siège auto Isofix. La mise en place de ce dispositif se fait en plusieurs étapes. La première chose à faire, après les vérifications préalablement citées, est de sortir les pinces Isofix du siège auto. Dans la plupart des cas, ces pièces métalliques sont faciles à identifier, grâce à leur couleur jaune. Une fois que vous aurez réussi à placer le siège auto sur la banquette arrière de votre véhicule, vous n’aurez plus qu’à le pousser contre le dossier du siège arrière, jusqu’à ce que les pinces Isofix soient verrouillées dans les ancrages. Vous devez donc entendre une sorte de « clic » qui confirme ce verrouillage. En revanche, par précaution, il est toujours conseillé de vérifier l’indicateur visuel qui confirme que l’installation du siège auto Isofix a été réalisée correctement.

La ceinture Top Teather


La fixation de la ceinture Top Tether qui vient compléter le dispositif Isofix se fait également par étape. À titre de rappel, le système Top Tether a été spécialement conçu pour réduire les déplacements vers l’avant du siège auto, en cas de choc. Pour installer cette ceinture, vous devez avant tout vous assurer que votre véhicule est équipé du troisième point d’ancrage Isofix. Une fois que vous aurez réussi à installer correctement le siège auto, grâce aux deux crochets dissimulés dans la banquette arrière, vous n’aurez plus qu’à attacher le crochet jaune de la ceinture Top Tether dans le troisième point Isofix situé derrière le siège arrière du véhicule, dans le coffre. Serrez la ceinture de manière assez ferme et vérifiez l’indicateur de visuel, afin de vous assurer que la pression de la ceinture est suffisante.

Les sièges auto isofix i-Size, la norme la plus récente


Une normé européenne


Entrée en vigueur en juillet 2013, l’ECE R129, plus connue sous l’appellation de i-Size est la norme européenne la plus récente relative aux sièges auto pour enfants. Fonctionnant en parallèle avec la norme ECE R44.04, ce nouveau dispositif renforce les exigences de sécurité des jeunes passagers lors de leurs déplacements en voiture. En plus de généraliser l’utilisation du système Isofix, elle impose entre autres de faire voyager les enfants dos à la route plus longtemps.

Une sécurité supplémentaire


La règlementation i-Size prévoit également un renforcement de la protection de la tête et de la nuque des enfants à travers trois améliorations majeures. Le siège auto doit avant tout être choisi en fonction de la taille et de la morphologie de l’enfant, et non plus en fonction de son poids. Le siège auto doit ensuite être mis dos à la route jusqu'au 15e mois de l’enfant. Enfin, dès 2018, le dispositif Isofix pour les sièges auto pour enfant sera désormais obligatoire afin de réduire les risques de mauvaise installation.
1

Bonjour et bienvenue chez allobébé,
Nous vous invitons à découvrir notre offre.

CODE SUNPLUS TARDJ'EN PROFITE